Suivre l'actu du blog

Calendrier

septembre 2012
L Ma Me J V S D
« juil   oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Archives mensuelles : septembre 2012

Téléservices : dernier week-end pour se connecter ?

C’est ce dimanche 30 septembre, la date limite pour s’inscrire aux téléservices de l’assurance maladie et obtenir, si l’on télétransmet en outre 66% des FSE, la totalité des 75 points (525 euros) prévus par la Convention 2012 pour l’ « organisation du cabinet ».
On peut se lancer et suivre la procédure indiquée sur le site ameli. On lira certes avec inquiétude sur le forum Fulmedico, les mésaventures de certains confrères notamment avec des Mac . Tout en sachant que la hotline informatique de la CNAM,( 0811 709 710, coût d’un appel local) assure (après 4 mn d’attente le vendredi à 10h26) que tout se passe très bien, si tous « les prérequis sont respectés ». Le week-end, de toute façon, pas question de les avoir en ligne car ce service est ouvert de 8h à 18h du lundi au vendredi. Sur sa lettre, « Espace Généraliste » conseille carrément aux médecins retardataires de se rendre chez un confrère chez qui ça marche déjà, avec sa CPS et une carte Vitale, pour faire une déclaration de médecin traitant en ligne, c’est le service le plus rapide.
Combien êtes-vous de médecins dans ce cas ? Malgré nos demandes répétées depuis dix jours, il n’a pas été possible d’obtenir auprès du service de presse de la CNAM, la moindre statistique concernant le taux de connexions aux téléservices. L’information est-elle trop sensible pour être diffusée ? Difficile de joindre les conseillers informatiques service (les CIS) des CPAM de moins en moins accessibles en direct (ah le 36 46…). Après différentes tentatives, ce n’est qu’auprès de celle d’Annecy, que Buzz-Medecin a obtenu un bilan local chiffré. Au 31 août, sur les 1294 médecins généralistes et spécialistes de Haute Savoie, qui ont tous été contactés par l’un des quatre CIS dédiés, il y avait 735 utilisateurs des téléservices, soit 56,80% dont 20,25% d’utilisateurs de la DMT. Une progression accélérée par la Convention 2012. Les AAT sont passées de 4,63% en janvier à 10,16% fin août. L’enjeu pour les CIS est maintenant de « booster » l’utilisation.

Ce qui freine

Devraient aider les intégrations dans les logiciels métiers réalisées par les éditeurs qui font gagner du temps au médecin. Une dizaine de logiciels intègrent déjà un ou deux téléservices (voir le site du CNDA). Dix huit sont encours d’intégration. Notamment pour les AAT qui prennent encore 2 minutes en ligne contre 15 secondes sur papier. Le deuxième facteur, c’est l’amélioration de l’ergonomie des services offerts par la CNAM (au début, l’envoi d’une AAT en ligne prenait 6 minutes !). Enfin, il reste des problèmes techniques ralentisseurs comme les blocages avec les Mac (deux à trois déplacements du CIS chez le médecin) ou le fait que l’informatique de la CNAM n’a pas fini d’intégrer le RPPS et utilise toujours le numéro Adeli. Ce qui impose d’en créer un ( !) pour les jeunes médecins qui s’installent avec la ferme volonté de tout numériser et ne parviennent pas à télétransmettre avec leur CPS 3 flambant neuf. Ce sera fait avant la fin de l’année, c’est promis. A fond, la Caisse.
M.-F.P.
 



Windows 8, vos logiciels au bout des doigts

L’événement est attendu pour le 26 octobre. C’est le jour de sortie officielle de Windows 8. A partir de cette date, la plupart des PC du commerce seront équipés du nouveau système d’exploitation de Microsoft, ainsi que nombre de tablettes. Une évolution majeure qui devrait permettre au major du soft d’unifier le monde du bureau qui est le sien avec le monde tactile du mobile. Et de bénéficier d’un écosystème autour des smartphones et des tablettes comme l’ont imposé Apple avec iOS et Google avec Android. L’enjeu est d’inverser la tendance pour les Windows Phone et les tablettes sous Windows qui n’ont récolté jusqu’ici que les miettes (respectivement 2 et 4% du marché en 2012) de ces marchés en forte croissance. Windows Phone 8 (sortie annoncée le 29 octobre) et Windows 8 ayant le même cœur, les applications pourront passer facilement de l’un à l’autre, et du PC à la tablette. Microsoft annonçait, le 18 septembre, plus de 100 000 applications Win8.

La pré-version, aperçue dans les présentations de rentrée des constructeurs ‘Samsung, Acer, Sony…), en donne un avant-goût. Sous Win8, sur l’écran d’accueil il n’y a plus d’icônes mais des « vignettes dynamiques » encore appelées « tuiles », prêtes à livrer leur contenu en ligne ou installé, sur une pression du doigt (ou un clic). On est dans le monde des « apps » comme sur un smartphone ou une tablette. Si l’écran est tactile, on les fait défiler. Informations, météo, cours de bourse, photos (nouvelle gestion des photos), réseau sociaux, mail et bien sûr logiciel de gestion de cabinet…
Pour ne pas (trop) dérouter l’utilisateur, la vignette bureau donne accès au bureau, très transformé lui aussi. Fini le menu démarrer (même si il est possible d’en faire apparaitre un, au choix de l’utilisateur). Ce sont des barres d’icônes contextuelles qui permettent de passer d’une fonction à l’autre. Mais on peut aussi retrouver les dossiers où ranger les documents…On apprécie le bouton Windows qui permet de revenir à la page d’accueil et la fonction recherche pour retrouver un document ou une application…
Windows 8 va s’accompagner de l’arrivée d’ici la fin de l’année d’une nouvelle suite Office 2013, dont la version 365 Premium (familiale) comprenant Outlook, sera proposée à 99 euros/ an pour cinq utilisateurs en ligne (ou 139 euros par licence). L’ouverture du compte Microsoft pour chaque utilisateur offre également une sauvegarde en ligne. Vos documents sont accessibles n’importe où.

Une révolution compatible

Pas de panique pour les périphériques, Win8 est compatible avec ses prédécesseurs Seven et Vista . La Box Internet continuera à fonctionner ainsi que l’imprimante et tous les périphériques sans avoir besoin d’aller chercher partout des « patch » comme lors du passage de XP à Seven.
Lors d’une migration à partir de Seven tout le contenu de l’ordinateur est transféré. A partir de Vista, le bureau personnel est conservé mais les applications doivent être sauvegardées via des applications comme « allmyapps ». Précisons enfin que l’écran tactile n’est pas indispensable. C‘est un plus.
Les éditeurs de logiciels de gestion de cabinet sous Windows ont commencé à tester leur logiciel dans le nouvel environnement. Le logiciel Hellodoc 5.60 New est compatible, explique-t-on, par exemple, chez Imagine Editions, le tactile est fonctionnel et la fonction de grossissement des icônes permet l’utilisation d’Hellodoc sur une tablette. Chez CLM (Crossway, Mediclick), les premiers tests sont concluants et les versions Windows 8 des logiciels seront prêtes avant la fin de l’année.
L’éditeur est enthousiaste : « on attendait cette version pour adapter des versions tablettes des logiciels répondant aux besoins de mobilité des utilisateurs. »
De toute façon, la décision de migration doit rester au choix de l’utilisateur qui sera forcément un peu dérouté au début par les changements d’habitude proposés. Il n’y a qu’XP qui est à terme condamné, la maintenance de la dernière version SP3 s’arrêtera en 2014.

M.-F.P.