sephira intellio

Suivre l'actu du blog

Calendrier

janvier 2014
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives quotidiennes : 14 janvier 2014

HelloDoc racheté par CGM

 

C’est tombé comme ça vendredi sur RTTNews.com, un fil spécialisé dans les informations financières… “CompuGroup Medical AG (CMPVF.PK), a provider of eHealth solutions, said it has entered into an agreement to acquire Imagine Editions and Imagine Assistance, both based in Soulac Sur Mer in France, including their software HelloDoc”. L’équipe dirigeante d’Imagine Editions l’avait appris la veille de la bouche de Marilyne Minault, présidente de la société. Et c’est par un communiqué conjoint à en tête de CGM diffusé ce mardi 14 janvier que les clients HelloDoc ont été avertis qu’ « Imagine Editions et Imagine Assistance rejoignent CompuGroup Medical AG ». « Rien ne va changer chez HelloDoc, assure-t-on, tout le personnel reste en place. Vos contacts…restent inchangés. Vos contrats restent valables sans aucune modification. HelloDoc…est votre logiciel et restera votre logiciel ». Des précisions importantes car les tarifs de maintenance vont presque du simple au double entre HelloDoc et AxiSanté, le logiciel phare de CGM Solutions, la filiale française du groupe allemand.


L’accord entre Mme Marilyne Minault, présidente- fondatrice d’Imagine Editions en 1987 avec son mari Philippe aujourd’hui décédé, et CGM, sera scellé jeudi par la venue à Soulac-sur-Mer de Frank Gotthardt, CE0 (PDG)-fondateur de CGM en 1987.
Et s’il ne connaît pas le coin, le CEO sera dépaysé par ce bout du monde qu’est la pointe de la Gironde.
Il n’empêche, pour Soulac-sur-Mer dont Imagine, avec 110 personnes, est le principal employeur, c’est la deuxième onde de choc après les intempéries de ces derniers jours où les vagues des grandes marées ont encore emporté un bout de la dune littorale fortement entamée par la tempête Xynthia en 2010.

HelloDoc + AxiSanté = 40 000 médecins

Avec l’acquisition du parc d’HelloDoc, la part de marché de CGM en France va doubler pour atteindre quelques 40 000 médecins, en faisant le leader incontesté du secteur, devant son rival CLM (Cegedim Logiciels Médicaux). CGM, c’est une base de 400 000 professionnels de santé dans 43 pays. Le groupe est implanté dans 19 pays et emploie 4000 personnes. En 2010, son chiffre d’affaires était de 312 millions d’euros. Celui d’Imagine était de 7,5 millions en 2011 et de 7,2 en 2013 (chiffre cité par RTT News pour 2013). Appartenir au groupe CGM ouvre « de nouvelles opportunités » pour HelloDoc avec les solutions intégrées patients, la connectivité et la mobilité, souligne le communiqué. Ce qu’attendent les clients d’HelloDoc, après les problèmes rencontrés par la version certifiée HAS début 2013, c’est une version 6 de leur logiciel avec l’abandon des bases Access pour SQL. L’objectif de sortie d’HelloDoc 6 est désormais fixé à 2015.
Marilyne Minault va continuer en tant que consultante à nous accompagner, précise Frank Gotthardt, en se disant particulièrement heureux d’avoir pu convaincre Mme Minault de « notre engagement fort pour HelloDoc ». On ne sait pas quand les discussions ont commencé, ni quel est le montant de la transaction mais on gage que la dynamique fondatrice d’HelloDoc, qui aimait se prévaloir de son indépendance face aux grands groupes, ne s’est pas séparée de sa société sans état d’âme, ni sans négocier pied à pied.
Une page de l’informatique médicale vient encore de se tourner. La concentration du secteur continue. Et n’en déplaise à notre ministre Montebourg, c’est l’Allemand qui a racheté la Française.

Hello Marilyne !

Voir aussi les projets de Marilyne Minault et ceux de Franck Fryer, PDG de Compugroup Medical france

 



Un conseil numérique pour l’Académie de Médecine

 

L’Académie de médecine annonce dans un communiqué en date du 13 janvier qu’elle vient de se doter officiellement d’une instance de conseil numérique.

Il s’agit d’un groupe (voir sa composition en fin d’article), ouvert et pluridisciplinaire, rassemble à la fois des académiciens et des professionnels de l’ensemble des domaines du numérique santé (internet, smartphones, télémédecine, logiciels médicaux…). Il y a même un représentant du monde du logiciel médical et de la communication professionnelle en la personne de Régis Sénégou (Sephira).

Le Conseil "a pour mission d’alerter l’Académie sur les questions, notamment éthiques, que pose l’expansion aujourd’hui difficilement contrôlable de l’innovation numérique, aussi bien à l’intention des professionnels de santé que du public. L’Académie attend de ce groupe qu’il apporte aux commissions et aux groupes de travail la dimension numérique indispensable aujourd’hui dans tous les domaines de la médecine et de la santé publique. Ce groupe lui proposera aussi des pistes de réflexion afin que l’Académie de médecine puisse jouer dans cette nouvelle approche de la santé publique le rôle pédagogique qui lui incombe pour pallier les risques liés à l’absence de toute réglementation institutionnelle en la matière." lit-on dans le communiqué.

Comme elle s’était émue en son temps de l’arrivée de l’Internet Médicale avec la mise à la disposition des patients d’informations de plus ou moins bonne qualité, l’Académie s’empare du sujet des objets médicaux connectés et des applis sur smartphone. Mais le temps a passé et cette fois, les académiciens font dans la prospective : il s’agit d’anticiper sur l’essor du numérique santé et de "participer à l’évolution nécessaire de la médecine vers un nouveau modèle connecté plus près du patient" .
Le conseil numérique et santé va d’ailleurs apporter sa contribution au colloque "Développer l’éducation thérapeutique du patient" organisé demain à l’Académie de Medecine.

Par cette initiative, l’Académie entend bien participer à la nouvelle stratégie nationale de santé.

Composition du  Conseil « NUMÉRIQUE ET SANTÉ » (au 12 janvier)
 

Prs André AURENGO, Michel COSSON, Fabien KOSKAS
membres de l’Académie nationale de médecine
Pr Françoise BRION, Paris-Descartes, membre de l’Académie nationale de Pharmacie,
Pr Joel BELMIN, chef du service de gériatrie Hôpital Charles Foix (Ivry-sur-Seine) ;
Pr Isaac AZANCOT, cardiologue Unité de Traitement de l’Information Médicale – Hôpital Lariboisière ;
Monique ROMON, présidente de la Société Française de nutrition ;
Bernard d’ORIANO, Marianne CIMINO, Yannick MOTEL / Fédération LESISS (regroupant plus d’une centaine d’entreprises du numérique santé) ;
Paul VERDIEL / H2AD ( télésanté) ;
Régis SENEGOU / GROUPE SEPHIRA ( télétransmission médicale)
Frédéric FAURENNES / IDS santé (Conception et développement de solutions innovantes pour stimuler le dialogue médecin-patients)
Jean-Philippe RIVIERE / VIDAL.fr (recherche et développement en informatique de santé)
Dominique GOUGEROT / Berger-Levrault
Jean-François GOGLIN / Conseiller SIS FEHAP
Jean-Luc TREILLOU / Association pour la prévention du cardiométabolisme