aidediag

Suivre l'actu du blog

Calendrier

septembre 2016
L Ma Me J V S D
« juil   oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Archives mensuelles : septembre 2016

Le Dossier pharmaceutique lance DP Vaccins et progresse à l’hôpital

 Avec 99,8% des officines raccordées et 34 millions de dossier créés, le Dossier Pharmaceutique continue à développer des services pour les patients, comme le DP-Vaccins ouvert depuis le 29 septembre avec l’objectif d’améliorer la couverture vaccinale.

« Vous traversez les frontières, vous êtes perdu pour acheter un médicament. Mais grâce au GPS de votre smartphone, le contenu de votre DP est traduit automatiquement dans la langue du pays où vous vous trouvez ». C’est le rêve d’Isabelle Adenot, président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, exprimé lors d’une conférence de presse pour le lancement de DP-Vaccins.
Rien de techniquement impossible mais tout de même quelques obstacles à surmonter. Le DP les franchit les uns après les autres avec méthode et régularité. Les sondages montre que 60% des Français ne savent pas bien où ils en sont avec leurs vaccins. Et l’on constate que la couverture vaccinale n’arrête pas de baisser (-15% pour la grippe). Pour lancer DP Vaccins, le CNOP a eu l’autorisation de stocker les achats de vaccins pendant 32 mois (contre 4 mois pour les médicaments). Dans un deuxième temps, un système d’alerte sera mis en place avec des fenêtres pop-up apparaissant lors de la dispensation, et prévenant que le ou les vaccins ne sont plus à jour en fonction des recommandations du calendrier vaccinal.

Les médecins hospitaliers ont accès au DP

Par ailleurs, le DP-Patient progresse dans les hôpitaux. 317 établissements ont signé des conventions dont 65% des CHU. Et 243 établissements sont effectivement raccordés. Depuis la dernière loi Santé, tous les médecins hospitaliers peuvent avoir accès au DP. Pour faciliter l’accès, la présence simultanée de la Carte Vitale patient et de la CPS n’est nécessaire que lors de la première connexion. Il reste ensuite une « empreinte » d’une durée de 15 jours, temps moyen du séjour du patient. Le DP est également au service du pharmacien pour la gestion des alertes sanitaire et des ruptures de stock .
Enfin, le DP et le « nouveau » DMP vont travailler ensemble ! Le DP ne va pas basculer dans le DMP mais un onglet Médicaments du DMP permettra d’accéder au DP. Pour cela il faudra que les identifiants du DP utilisent eux aussi le fameux NIR à 13 chiffres ce qui leur avait été strictement interdit à l’origine. Quelques centaines de milliers d’euros d’investissement, précise Isabelle Adenot.
Rien de techniquement impossible, vous dis-je,  mais toujours du temps et de l’argent…

 voir aussi notre précédent article le DP apporte la preuve de son utilité



Invivox : une plate-forme web pour favoriser la formation sans frontière des chirurgiens

 Après une période de bétatest qui a permis de réunir 500 inscrits, la plateforme Invivox a lancé à la mi septembre sa version 1 (en anglais). Créée par des experts du médical et du digital, la start-up vise à aider les professionnels de santé du monde entier et en premier lieu les 8 millions de chirurgiens, à se former auprès de leurs pairs en les mettant en contact.

« Hier, explique Julien Delpech, co-fondateur et CEO d’Invivox, deux chirurgiens venant l’un de Bordeaux, l’autre de Düsseldorf se sont retrouvés chez le Pr Liverneaux à Strasbourg pour découvrir une technique mini-invasive de réparation du poignet. Ils ont vu le chirurgien opérer quatre cas et ont pu lui poser leurs questions ». Cet exemple illustre la vocation d’Invivox.
En se connectant sur Invivox (via une recherche Google, le plus souvent), les deux chirurgiens ont repéré la rubrique « Hand Surgery » et découvert la formation proposée par le Pr Liverneaux dont ils ont pu consulter le CV, les publications, etc. avant de s’enregistrer pour y participer.
Sept spécialités sont couvertes pour le moment : orthopédie, plastique, endoscopie, urologie, cardiologie, neurologie. Une centaine de médecins se sont déjà formés. Invivox répond d’une part aux besoins de formation « peer to peer » des chirurgiens pour qui le compagnonnage reste essentiel pour maitriser une technique. « Il faut voir le geste ».
Et satisfait d’autre part les désirs des chirurgiens qui ouvrent leur bloc opératoire, d’être débarrassés de la gestion des formations proposées et de leur donner de la visibilité.

in vivox 1 invivox2

 

Au service des formateurs et de ceux qui cherchent une formation "compagnonnage"

C’est d’ailleurs en écoutant le Pr Alain Cribier évoquer ses problèmes de logistique, que ses fondateurs ont eu l’idée d’Invivox. Ce spécialiste de cardiologie interventionnelle, 42 ans de carrière, a monté, au sein du CHU de Rouen,  des séminaires de formation pour les valves avec vidéo transmissions des opérations, au rythme de deux par an. "C’était très chronophage d’inscrire les médecins. Invivox facilite la logistique, nous ouvre le marché mondial et nous envoie avant la formation, un portait global de toutes les personnes qui vont suivre la suivre".  Les chirurgiens s’inscrivent directement sur le site, règle leur formation en ligne. Invivox vérifie leur motivation et leur profil professionnel et envoie, après la formation, les attestations nécessaires. La plate-forme se rémunère en touchant 20% du montant des formations. Les sommes sont versées sur un compte séquestre. Le formateur ne s’occupe de rien.
La start-up a levé 1,2 million d’euros en mars dernier et embauché une dizaine de personnes à Bordeaux. Julien Delpech s’est installé à New York pour se lancer à la conquête du marché américain.
Le but « Devenir d’ici 2020 le leader mondial de la mise en relation de médecins pour la formation en mode compagnonnage ». Après les chirurgiens, d’autres professionnels de santé seront en effet associés à cette vaste entreprise de compagnonnage mondialisé.

www.invivox.com