aidediag
Suivre l'actu du blog
Calendrier
octobre 2017
L Ma Me J V S D
« sept    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Le boîtier 2 Net de Qualcomm à la conquête de la santé connectée

Qualcomm , qu’es aquo ? Mais si, vous les connaissez. C’est eux, les processeurs SnapDragon de nombreux téléphones mobiles. Cette société américaine fondée il y a 27 ans par la famille Jacobs a réalisé en 2012, 5,7 milliards de bénéfices pour 19 milliards de dollars de chiffre d’affaires dont elle investit chaque année 20% dans la RD (recherche-développement). Un des leaders mondiaux des technologies mobiles, spécialiste de la connectivité en tout genre et de la communication entre machines. Qualcomm Life, c’est sa nouvelle division santé qui s’est constituée tout naturellement à partir des clients qui avaient besoin de connecter leurs équipements médicaux. Et pour ces clients, Qualcomm Life vient de lancer en Europe (un an après le marché américain) son infrastructure sécurisée 2 Net (prononcez « two» Net) de collecte automatique des données transmises par les appareils médicaux. Sous le slogan « Rendre mobiles les soins », Qualcomm Life vise le marché croissant des maladies chroniques (860 millions de personnes dans le monde dont plus de 100 millions en Europe) dans le contexte des problèmes budgétaires des systèmes de santé qui cherchent à diminuer les hospitalisations par un suivi à distance.

Un écosystème non propriétaire

L’argument de Qualcomm Life, c’est de proposer un nouvel écosystème non propriétaire. Les fabricants d’appareils médicaux partenaires (déjà 200) s’équipent du logiciel ad-hoc (fourni gratuitement) tandis que se trouve chez le patient un hub, boitier branché dans une prise de courant, capable de rechercher automatiquement les équipements médicaux intelligents de son environnement avec plusieurs possibilités de connectivité (Wi-Fi, Bluetooth, etc.).
Une installation réduite au minimum que l’on peut emporter quand on change de maison. Le hub transmet les données collectées vers une plate-forme de services sécurisée dans le Cloud (située en Hollande) sur laquelle se connectent les clients finaux qui fournissent les services. A eux d’exploiter les données récupérées au format qui leur convient, de les stocker dans des serveurs agréés, de déclencher les alertes auprès des patients. La solution sera bientôt disponible sur smartphone (à la place du hub). Qualcomm Life facture à ces clients une redevance mensuelle par hub installé. On peut imaginer que des opérateurs ou des assureurs proposent des services de maintien à domicile, que des hôpitaux s’en servent pour surveiller des patients à distance dans le cadre de retours anticipés, etc.… La santé bien-être est aussi un créneau porteur. Nombre de projets de télémédecine ou de télésanté sont donc concernés. Qualcomm se voit comme un accélérateur de la croissance, encore assez lente, de l’Internet des objets, ces objets connectés de plus en plus nombreux. Reste à convaincre le monde de la santé que les systèmes propriétaires peuvent constituer un frein au développement des nouvelles technologies.
 



Une réponse à Le boîtier 2 Net de Qualcomm à la conquête de la santé connectée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>