madeformed mars
Suivre l'actu du blog
Calendrier
mars 2019
L Ma Me J V S D
« fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Pratique médicale : la Génération Apps

28 ans, interne en Pharmacie à l’AP-HP (3ème année), actuellement en stage à l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière, Benoit Brouard, fait partie de la génération Apps des professionnels de santé. Ce passionné de technologie qui est allé jusqu’aux Etats-Unis acheter son premier iPhone avant même qu’il soit disponible en France, a commencé sa pharmacie à Montpellier et en est déjà à sa troisième application pour smartphone.

Risque SIDA,Gaz du Sang, Infectioguide

« La première, destinée aux personnes ayant eu un rapport sexuel non protégé, a été réalisée dans le cadre d’un projet pour le DU d’éducation thérapeutique. Risque SIDA est toujours disponible sur l’AppStore. Puis en collaboration avec un Interne en Biologie médicale, j’ai sorti Gaz du Sang pour interpréter automatiquement les Gaz du Sang à partir de la saisie des paramètres.
Ensuite mon travail d’interne m’a fait percevoir les besoins en infectiologie, où il n’existait pas d’outil pratique et rapide avec les recommandations. C’est une application beaucoup plus ambitieuse en termes de contenu. Elle m’a demandé un an de préparatifs. Je conçois l’interface graphique et utilisateur, et je réalise l’aspect graphique avec les icônes, Je m’y connais un peu en informatique mais la programmation est réalisée par un développeur lui aussi encore étudiant. Moi, je lui prépare le travail, je débugue, etc.…Cette fois, l’application est disponible d’emblée sur les deux plates-formes iOS et Android », souligne l’interne équipé du dernier iPhone 5 et d’une tablette Android.

Avec sa première application payante, Benoit Brouard a pris le statut d’autoentrepreneur. Un statut qu’il aimerait bien conserver tout en menant une carrière de pharmacien hospitalier. Sa prochaine app sera présentée en mai au congrès d’hygiène hospitalière (29-31 mai 2013) ; c’est sur l’hygiène des mains. « Mais je vais surtout me consacrer à Infectioguide dont je voudrais faire un référentiel concernant tout ce qui a trait au domaine des pathologies infectieuses. Plusieurs mises à jour ont déjà eu lieu en fonction des demandes des utilisateurs. Je viens d’ajouter les antifongiques et des vidéos. Il manque encore les antiseptiques et une section destinée davantage aux infirmiers avec les modes d’administrations des antibiotiques. »

M.-F.P.

L’application coûte 6,99 euros. Elle a déjà été téléchargée 3 à 400 fois. Voir le test

 





 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>