sephira intellio
Suivre l'actu du blog
Calendrier
avril 2019
L Ma Me J V S D
« mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Santé connectée à Web2connect 2013

Buzz medecin était à WebDeuxConnect 2013 le jeudi 7 novembre. Le rendez-vous des « networkers » depuis 2007. Et depuis peu, de la santé connectée…
Un T-shirt à leur nom attend les inscrits à l’accueil. Le porter c’est important, rappelle Jean-François Ruiz, l’un des organisateurs de la manifestation, sinon vous allez rater des contacts. Des contacts physiques pour ces pro du virtuel. Est-ce que moneyattitude.fr a quelque chose à partager avec lesgateauxplumes ou avec doigtsdanslenet ? organisationpersonnelle.com avec motivation-au-travail ? Etc…Pour le savoir, parlez vous, vous êtes là pour ça, les geeks…

Umanlife.com et iHealth font stand commun

L’an dernier, umanlife.com avait gagné un prix et un stand pour 2013, que le site fondé il y a 18 mois par un ancien du groupe Générale de Santé, a proposé à iHealth de partager.
Entre iHealth qui fournit des instruments d’auto-mesure connectés aux smartphones et sans fil, tel que tensiomètre, balance, glucomètre et oxymètre de pouls (voir précédent article sur le blog) et Umanlife qui développe des solutions de gestions des données santé pour optimiser la prise en charge de sa santé, le partenariat est naturel. Alexandre Pié (Umanlife) et Uwe Diegel (iHealth) (sur la photo centrale) ont tenu ensemble à W2C un « Think about » sur le thème « ces objets qui vous mesurent et vous transforment ». Le quantified self, ça vous dit quelque chose ? Mesure-toi toi-même…aurait dit Socrate. L’automesure de soi-même est un nouveau marché qui affole les compteurs des analystes avec ses milliards de dollars à l’horizon de quelques années… Le marché est pour le moment à 80% américain. La santé connectée y est entrée dans les mœurs. Selon une étude menée en mars, 69% des américains déclaraient suivre un indicateur de santé comme le poids, la tension, etc.

A côté de la panoplie du parfait patient connecté déployée par iHealth qui se livrait sur le stand du W2C à de mini check-up électroniques et ludiques, l’enjeu c’est la Big data santé-forme… La CNIL s’est déjà émue de la prolifération de ces appareils (trackers, montres-connectées, etc). La bonne attitude à prendre est résumée là.
iHealth dispose de son propre serveur sécurisé selon la norme américaine et situé aux Etats-Unis mais peut aussi utiliser ceux de son partenaire Umanlife qui sont en France ceux de la société IDS certifié HADS (Hébergeur agréé de données de santé). Un serveur HADS, c’est très cher pour une start-up mais Umanlife, créé il y a dix huit mois, a préféré cette solution qui donne confiance à l’utilisateur. Ils sont déjà 12.500 à avoir ouvert un « carnet de santé » 2.0 gratuit sur cette plate-forme. 2.0 car outre les renseignements que le patient y inscrit, le site récolte les données des appareils de mesure reconnus (fonction « ajouter une périphérique »). Umanlife.com propose une boutique d’achat de ces appareils ainsi que des applications payantes ou gratuite (suivi tabac sur l’Appstore) pour lutter contre les addictions, suivre sa grossesse, etc. Mais ce sont des partenariats avec les assureurs et les mutuelles qui pourront assurer son développement. En tout cas, ils en sont tous convaincus, l’automesure de soi-même n’en est à ses débuts… Et les médecins eux mêmes devront, de plus en plus, en tenir compte dans leur pratique.
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>