Paymed
Calendrier
octobre 2019
L Ma Me J V S D
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Trophées de la santé mobile 2015 : les médecins à l’honneur

La santé mobile ne se développera pas sans les médecins et c’est donc bien normal qu’ils se soient retrouvés mis à l’honneur le 26 janvier à l’Espace Cardin pour la remise des Trophées de la santé mobile, organisés par dmd Santé. Les prix avaient été dévoilés quelques jours auparavant (voir l’article).

Mes vaccins, Musculoskeletal ultrasound, ArthMouv, Ludicalm

Le Pr Paul-Henri Koeck, président du Groupe d’études en préventologie, s’est vu remettre le Grand trophée de l’application mobile de santé pour Mes Vaccins, la version iPhone et Android présentée fin 2012 du site Internet mesvaccins.net.
Les Dr Jean-Louis Brasseur, Gérard Morvan et le Pr Nicolas Sans ont reçu le Trophée de l’application professionnelle pour Musculoskeletal Ultrasound de Qualia Systemes, quelques 500 coupes commentées pour améliorer sa pratique et faciliter l’apprentissage de l’échographie musculosquelettique.
Pour le Trophée de l’application de suivi, c’est Arthmouv de Sanofi France qui a été choisie comme un bel exemple de service permettant d’améliorer la relation médecin-patient avec un historique de la douleur rempli par le patient.
C’est à la douleur des enfants que s’intéresse Sylvie Marie Brunet, hypnothérapeute, qui a eu l’idée d’un jouet digital générant une illusion visuelle et sonore, utilisé comme hypnoanalgésique lors de soins. Ludicalm a reçu le Trophée de l’application grand public/patient.
Le Trophée coup de cœur des Internautes est allé à TUP (Trouver un préservatif) réalisé par MSD France et l’association HF Prévention.
Remis pour la première fois, le Grand Trophée de l’objet connecté a récompensé la balance Withings WS-50 (voir le test).
Enfin les tremplins de la santé mobile ont distingué quatre projets : Pill’Up d’Electronic Alliance créée par un pharmacien, Stéphane Pirnay, et un ingénieur pour répondre aux problèmes d’observance; Chèque santé, titre prépayé pour la santé financé par l’entreprise; MyDocteo d’ePophyse pour la régulation du trafic dans les salles d’attente ; Redstep pour savoir s’il est possible de donner son sang.

Réguler avec une charte simple et révisable

Cette édition 2015 des TSM s’est déroulée dans l’ambiance effervescente de la santé mobile où les projets affluent, les start-up poussent à toute vitesse, les pouvoirs publics ont (enfin) détecté un potentiel de croissance et les régulateurs s’affolent. "Comment réguler", c’était le sujet du débat qui a précédé la remise des prix. Un débat qui n’a pas apporté grand chose de nouveau. Mais c’est en la tournant avec vivacité et adresse que la mayonnaise finit par prendre (digression : j’ai bien aimé sur les stands des partenaires, la toute nouvelle balance de cuisine diététique de Terraillon qui vous affiche en calories l’aliment pesé…) ! On retiendra de cette table-ronde que c’est à l’Etat (via la HAS, la CNIL etc.) de définir les référentiels et aux industriels de s’en emparer. Le Président de dmd santé, le Dr Guillaume Marchand appelle de ses vœux une charte simple et révisable : « ce serait suffisant ».
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>