Bandeau haut pair
Twitter E-mail

Dreem

Dreem-1La start-up Dreem (anciennement Rythm), souvent présentée comme une future Licorne française (start up valorisée à plus d' 1 milliard de dollars), forte de ses dernières levées de fonds, est en pleine phase d'expansion. Près de 80 personnes (dont 10 à San Francisco) occupent ses nouveaux locaux du boulevard Haussmann. En vente depuis janvier 2018, le bandeau Dreem qui se propose d'améliorer votre sommeil part à la conquête de tous ceux, et ils sont nombreux, qui ont des problèmes de sommeil.

Présentation et utilisation

Dreem se présente sous forme d'un bandeau à porter pendant son sommeil. Avant sa commercialisation, il a fait l'objet d'une étude  portant sur un test auprès de 500 actifs de 28 à 35 ans soit 30.000 nuits. D'un poids de 500g pendant le betatest, il est ainsi passé à 100g. A défaut d'un test, nous l'avons essayé. Il va se laisser oublier pendant la nuit, mais il est préférable de dormir sur le dos.
Ce bandeau a pour ambition d’«améliorer la qualité du sommeil du plus grand nombre grâce à la mesure, l’analyse et la stimulation auditive de l’activité cérébrale pendant la nuit », explique Hugo Mercier, PDG et co-fondateur de l’entreprise de neurotechnologies. 
il est équipé à l’avant et à l’arrière de capteurs EEG (électroencéphalogramme) qui mesurent l’activité cérébrale (4 capteurs devant et 2 derrière sous forme d'électrodes molles). L'activité cérébrale est mesurée en continu (toutes les 4 minutes). les signaux recupérés sont trés "sales" avec beaucoup de bruit. Ils sont traités avec des algorithmes. Sont détectés les motifs de sommeil puis les stades du sommeil.
L’avant du dispositif intègre deux capteurs de conduction osseuse avec un émetteur qui diffuse( par conduction osseuse) des sons rythmiques visant à agir sur le sommeil de l’utilisateur : aide à l’endormissement, amélioration du sommeil profond (celui qui permet de récupérer) et réveil intelligent (pas au moment du sommeil profond).
L'utilisation se déroule en trois étapes, après téléchargement de l'application dreem sur les stores :
- le bandeau est porté pendant une semaine pour obtenir un rapport de sommeil complet. l'utilisateur peut ainsi se trouver dans une des catégories suivantes:  insomniaque chronique, sommeil fragile, dette de sommeil, sommeil satisfaisant (mais que l'on peut toujours optimiser)
- selon la catégorie du dormeur, un programme technique lui est proposé. Par exemple une insomnie chronique peut se résoudre en six à huit semaines avec une efficacité prouvée
- la dernière étape est celle de l'optimisation du sommeil en mettant en jeu des techniques d'endormissement, une stimulation du sommeil profond, les conditions d'un réveil en pleine forme (réveil intelligent avant d'entrer dans une phase de sommeil profond)
Le test a montré que le port du bandeau améliore la qualité du sommeil profond de 32% en moyenne. La technique consiste à stimuler, par diffusion d'un son, les ondes lentes qui caractérisent le sommeil profond. C'est en particulier efficace pour mieux récupérer après un décalage horaire.

 

L'avis de Buzz Medecin

Une innovation prometteuse mais qui doit encore faire l'objet de nouvelles études cliniques. Son analyse du sommeil est une de celles qui s'approche le plus des résultats obtenus dans les centres du sommeil. Une collaboration s'est nouée avec l’école Polytechnique et l’université Paris Descartes, pour développer  Morpheo, une plate-forme d’IA (Intelligence artificielle) qui rassemble des données anonymisées venant des instituts du sommeil du monde entier et bien sûr des porteurs de Dreem. Son but : aider les médecins à identifier les profils critiques caractérisant certaines pathologies du sommeil et certains types d’insomnie. Ouvrant la voie au diagnostic automatique de pathologies liées au sommeil. Dreem travaille déjà sur la détection de l'apnée du sommeil
En attendant une reconnaissance médicale plus importante, Dreem a enrichi son application de nombreux programmes de coaching plus classiques.

Dreem, 499 € (programmes de coaching compris)
www.dreem.com

29 nov 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>