Bandeau haut impair
Twitter E-mail

Test de MyTens de BewellConnect,  appareil d'électrostimulation connecté

Lancé à l’automne, le MyTens, « électro-stimulateur connecté et intelligent », vient compléter la gamme santé connectée de Bewell Connect (groupe français Visiomed). Il existe en deux présentations, un canal et deux canaux, ce dernier modèle MyTensPro étant vendue en pharmacie ou dans le circuit du matériel médical. Le test a été fait avec un modèle un canal-deux électrodes et un iPhone 6.

Présentation et ergonomie

BW-MYTENSPrésentation sobre. Il s’agit d’un appareil médical. On ne cherche pas à séduire pour créer un nouveau besoin mais à satisfaire ceux qui ressentent déjà un besoin de traitement.
La boite contient l’appareil formé de deux connecteurs réunis par un câble, le câble mini-USB pour le chargement ( mon modèle était livré avec la prise adaptateur, ce qui est rare) deux électrodes auto-adhésives consommables ( deux de plus n’aurait pas été de trop !), et deux guides papier, l’un dit de démarrage rapide « Quick step » et l’autre très complet (en 5 langues mais on commence par le français, ce qui n’est pas souvent le cas). Le guide est très médical avec beaucoup de recommandations et des explications sur l’électrostimulation contre la douleur ou pour la musculation. Ainsi que la description de chaque protocole. Même si les écrans de l’application vont vous guider, il reste utile pour anticiper la position des électrodes. Le choix des deux connecteurs unis par un câble est élégant ( c’est aussi le concept retenu par Philips pour son électrostimulateur connecté non distribué en France). Il n’y a pas de petits câbles qui trainent. Les connecteurs vont se clipser sur les électrodes adhésives et on pourra, en cas d’utilisation fréquente, les y laisser en prenant soin de repositionner les faces adhésives sur leur support plastique. Du moins temporairement car ce n’est pas conseillé par la notice !

Mise en marche

Il faut commencer par charger l’appareil. L’un des connecteurs, celui qui contient la batterie, se débranche et laisse apparaitre une connexion mini-USB. L’appareil se charge pendant 5 heures (témoin de charge orange qui passe au vert). Une charge assure 8h d’utilisation en continu mais il est conseillé d’utiliser un appareil complètement chargé avant chaque séance.
Il reste à télécharger l’application BewellConnect (qui oblige à s’enregistrer) sur l’Appstore ou Google Play. En choisissant MyTens vous serez dirigé vers l’application spécifique MyTens. Si vous avez déjà un autre appareil BewellConnect, il vous sera de même proposé de télécharger cette application car MyTens ne produit aucune donnée et n’a donc pas besoin d’utiliser la plate-forme sécurisée BewellConnect .
Il faut enfin vérifier que le bluetooth du smartphone est bien activé. A chaque fois que vous mettrez en marche le MyTens, vous verrez celui-ci s’allumer sur l’écran de l’app (premier écran). Avec le smart bluetooth, il n’y a plus d’appariement.
Une fois le ou les MyTens (4 connecteurs) allumés (bouton affleurant sur un des connecteurs), il faut choisir un protocole TENS (traitement de la douleur, 11 programmes) ou EMS (Electro stimulation musculaire, 8 programmes  pour le renforcement musculaire). Une pression sur "Nouveau" fait apparaître un corps avec les zones susceptibles de faire l’objet d’un traitement (13 zones pour les programmes TENS, 9 zones pour les programmes EMS, le nombre de zones est plus limité quand on ne dispose que d'un MyTens à deux électrodes).
Après le choix de la zone, l’écran suivant indique la position à respecter pour placer les électrodes. Avec un seul MyTens, on s’aperçoit très vite qu’il y a beaucoup moins de programmes disponibles. Ce n’est pas bien indiqué dès le départ et du coup, c'est un peu frustrant. Pour mettre les électrodes en place, mieux vaut être au repos. Si vous choisissez par exemple de décontracter les muscles du haut du dos, alors que vous êtes en position assise, il est assez difficile de faire tenir l’ensemble, le poids des connecteurs risquant d’entrainer les électrodes vers le bas. Elles sont également assez difficiles à faire tenir sur les pieds… Donc pour le dos, la position allongée me semble recommandée ou au moins l’intervention d’une tierce personne qui placera les électrodes. J’en ai plié une sans le voir et cela n’a pas été très efficace.
En touchant l'icone de démarrage, le programme suit son cours pendant 30 minutes  (ou plus) avec un minuteur mais on peut l’arrêter. On règle l'intensité de 1 à 60 sur le smartphone. Les effets doivent être ressentis sans que cela soit douloureux.

Fiche technique

Dimensions : 44 cm de long (les deux connecteurs reliés par leur câble, connecteur, 5 cm de diamètre et 1,3 cm d’épaisseur. Poids : 55g par MyTens La batterie Lithium-ion se charge pendant cinq heures mais assure 8 h d’utilisation. Garantie 2 ans. Onde carrée biphasique. Tension de sortie : 60 milliampères
Pour iPhone 4S ou supérieur iOS 8.0 Android 4.3 et sup.
Prix : - 249 euros MyTensPro 2 canaux, 4 électrodes, dispositif médical classe II avec prise en charge (112,50 euros) sur prescription par un centre anti-douleur .
- 129 euros MyTens 1 canal, 2 électrodes
Achat en ligne sur bewell-connect.com/fr/ en magasins spécialisés et en pharmacie (en cours de diffusion)

L’avis de Buzz Medecin

Le MyTens est assez séduisant avec la présence d’un seul câble (ou de deux dans le modèle Pro). Simple d'utilisation, il peut se glisser sous les vêtements mais nécessite d'être au repos pour une bonne partie des protocoles. Son positionnement est d’emblée plus médical que celui d'un appareil comme le Bluetens. Il arrive sur le marché avec la certification médicale (dispositif de classe IIA) et les 2 canaux obligatoires pour la prise en charge dans le cadre des traitements anti-douleur. Il devra être alors vendu en pharmacie. De fait, le modèle un canal peut se révéler décevant car moins de zones et par suite moins de programmes sont accessibles. L'appareil commence sa diffusion, il va évoluer sachant que Bewell Connect travaille actuellement avec un kinésithérapeute pour améliorer l'application.

mis en ligne le 29/02/2016

29 fév 2016

Test de MyTens (BewellConnect), électrostimulation connectée

1 commentaire
Une réponse à Test de MyTens (BewellConnect), électrostimulation connectée
  1. Bonjour,
    Je viens d’acquérir mytensPro.
    Il faudrait éviter que le programme soit interrompu lors de la veille de l’iPhone ou autre iPad.
    Le bouton on/off est parfois stoppé si appui (léger) dos.
    Il serait bien de trouver un système qui évite que les électrodes tombes vers le bas (dos). une grande partie de l’avantage du sans fil étant annulé. Il faut donc le faire.
    Je suis très désireux d’avoir une réponse. Merci


[top]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>