Twitter E-mail

Le tensiomètre BPM A0 sans fil de Withings

Withings avait été l’un des premiers à sortir en France un tensiomètre connecté à un iPhone. Avec son nouvel appareil, le fil disparaît et il est d’emblée compatible avec iOS d’Apple et Android

D’un appareil médical comme le tensiomètre, Withings estime avoir fait « un objet désirable, un véritable accessoire de mode ». C’est peut-être un peu exagéré mais il est vrai que les objets connectés de cette société française sont beaux, bien "designés", qu’un grand soin est apporté à l’emballage, à la présentation et au graphisme de l’application smartphone qui va avec et permet de gérer plusieurs objets connectées de la marque. Le test a été réalisé sur un iPhone 4S.

 

Mise en marche

Pas de besoin de recharger l’appareil. Il fonctionne avec 4 piles AAA qui sont fournies et déjà en place.
La première chose à faire est donc d’appuyer sur le bouton de mise en marche tandis que l’on va dans les réglages du smartphone pour activer le Bluetooth. Lors que l’appareil BPM A0 apparaît dans la liste, il suffit de le sélectionner par touche du doigt pour que la connexion s’établisse.
L’écran du smartphone vous propose ensuite de télécharger l’application de Withings ou de la mettre à jour si vous avez déjà un autre appareil de la marque.
Avant de faire la mesure, plusieurs écrans vous donne des conseils d’installation qu’il est essentiel de suivre. Le tensiomètre a reçu le label CE médical. Ses mesures sont donc fiables et il n’enregistre pas les mesures si les conditions de recueil ne sont pas bonnes. Les trois mesures obtenues (pression systolique, pression diastolique, fréquence cardiaque) sont rassemblées sur un écran où l’on peut ajouter un commentaire. On peut envoyer par mail les mesures ou les partager sur twitter ou facebook !!!

voir la galerie d'écrans

Présentation et ergonomie

Présentation impeccable dans un joli coffret blanc et vert avec une fermeture aimantée. L’application Health Mate de Withings (aussi appelé compagnon santé sur l’App Store) est très simple à utiliser. Tout ou presque est automatique. Le brassard fourni nous a semblé un peu plus « détendu » que celui du précédent tensiomètre qui était très serré. Il est possible du coup que ce soit moins adapté aux petits bras. En tout cas, nous avons eu plusieurs messages d’erreurs avant d’arriver à prendre une auto-mesure correcte. Il y a peut-être un « coup de main à prendre » si j’ose dire… IL est recommandé de prendre trois mesures en mode automatique, afin d'avoir une moyenne plus exacte.  Avant d'appuyer sur Démarrer, il faut toucher la petite roue en haut à droite qui accède aux réglages et activer le mode automatique. L'opération sera à renouveler à chaque fois (c'est le règlement de la FDA américaine).

Fiche technique et prix

La boiîte renferme le tensiomètre qui est d’une seule pièce et s’adapte à des circonférences de bras entre 22 et 42 cm. La précision est de 2% pour la pression (+/- 3mmHg). La prise jointe permet une adaptation aux tablettes qui ne sont pas Bluetooth via un câble USB non fourni. Il pèse environ 600 g (piles non fournies). Durée de vie 5 ans. Prix conseillé 129,95€ sur Withings.com ou chez certains distributeurs

L’avis de Buzz Medecin

Très bon fonctionnement. Très simple et intuitif. Il est un peu plus cher que la concurrence (tensiomètre iHealth). L’alimentation par pile apparait bien plus pratique que le rechargement. Pour une utilisation médicale, le partage des données avec le médecin pourra se faire en ouvrant un compte sur le site https://healthmate.withings.com/ Les données sont envoyées par mail en format CSV ou XLS d’une manière tout de même plus sécurisée que le mode « Hey ! Jette un coup d'œil à ma donnée de pression artérielle » des mails générés via le smartphone…En fait, Withings a aussi prévu l'envoi de mail au médecin. Il faut aller dans profil sur la page d'accueil de l'application , on trouve en bas l'item "partager avec mon médecin". Mais ça je ne l'ai vu qu'après, dans le mail "Débutez avec votre tensiomètre"  envoyé par Withings au moment de l'installation...

28 mar 2014

Test Tensiometre sans fil Withings

2 commentaires
2 réponses à Test Tensiometre sans fil Withings
  1. appareil peu fiable qui se met frequemment en erreur

  2. Pour ma part j’ai utilisé ce tensiomètre sur un smartphone Androïd. Après avoir chargé l’application et réalisé sans difficulté la liaison Bluetooth, j’ai noté beaucoup moins de fenêtres que l’auteur de l’article, puisque je suis arrivé quasi immédiatement sur la prise tensionnelle.
    Contrairement à la personne qui a réalisé le test, j’ai jugé le brassard préformé en 3/4 de cylindre plutôt serré et même un peu difficile à enfiler. A mon sens c’est plutôt un avantage vis-à-vis des patients pour une bonne pose.
    J’ai également apprécié le choix entre une prise tensionnelle unique ou « automatique » de trois prises espacées de 30 secondes avec moyenne des chiffres à l’issue.
    Et puis quel design, y compris le coffret de rangement !!!
    (médecin)


[top]

Laissez une réponse à deaudov Cancel reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>