Bandeau haut impair
Twitter E-mail

Medpics, partage de cas cliniques en images

Le concept de Medpics, ce sont des cas cliniques en images que l’on partage soit pour avoir l’avis et l’aide de confrère, soit dans un but pédagogique car ils peuvent présenter un intérêt pour d’autres confrères ou pour les étudiants. Le test a été effectué sur un iPhone 6 sous iOS 9

Fiche technique

Editée par Medpics Inc. Fondée en mars 2015 par le Dr Safia Slimani, médecin généraliste. Pour iPhone (iOS 7 et sup). et Android. 8Mo. Gratuit. Egalement accessible en ligne sur le site medpics.fr

Présentation et contenu

Le téléchargement de l’application comme l’inscription sont très rapides : pseudo, email, mot de passe.
Pour devenir membre à part entière de la communauté, l’utilisateur doit devenir « vérifié ». Il lui est demandé de prendre avec son smartphone une photo d’un document prouvant son appartenance à une profession de santé, ou son statut d’étudiant. –pour ma part, pour faire le test, j’ai photographié ma carte de presse ce qui m’a permis d’avoir un « profil en cours de vérification » et de découvrir le site.
La page d’accueil donne accès aux cas les plus récents que l’on fait défiler du doigt.
En haut de l’écran une touche Explorer permet de consulter les cas par spécialité ou en fonction des parties anatomiques.
On peut également utiliser un moteur de recherche pour retrouver par son pseudo, le cas mis en ligne par un confrère.
En bas de l’écran, l’icône Découvrir donne accès à quelques cas cliniques caractéristiques dans un but pédagogique.
Pour mettre un cas en ligne, il suffit de touche le plus. De Prendre une photo ou de choisir dans ses photos (Medpics accède alors à vos photos).
En radiologie, il est possible de partager des images au format DICOM. Il est bon de préciser le contexte et de choisir des mots clés (anatomie et spécialités). Les autres internautes demandent d’ailleurs souvent des précisions, en commentant les cas.
Une fois la photo choisie, apparaissent les recommandations aux PS avec les éléments à effacer. Medpics met à votre disposition de quoi modifier l’image en conséquence : rogner, un pinceau pour flouter ce qui doit l’être, etc.… une flèche pour indiquer ce qui est important, etc. Le formulaire d’autorisation à faire signer par le patient est envoyé par mail. Pour le moment il faut l’imprimer pour le faire signer. Mais un accord en ligne deviendra possible dans une prochaine version.

.

Les Plus

  • gratuit
  • rapidité et ergonomie très réussie. Très « moderne » de conception
  • compatible avec la norme DICOM
  • la langue française
  • adapté à la pratique des médecins

Les moins

  • Le défilement des cas est une peu fastidieux
  • pas encore de possibilité d’être averti pour les cas qui vous intéressent (le tagage de confrère est prévu dans une prochaine version) ni de recherche par catégorie d'ilmages : toutes les radios par exemple
  • La rubrique découverte ne semble pas très à jour

L’avis de Buzz Medecin

Avec 60% d’étudiants en médecine ou en santé parmi ses inscrits, Medpics répond aux envies de formation des jeunes générations qui ont toujours leur smartphone en poche. Mais c’est également un outil précieux d’échange entre médecins devant les cas difficiles. Cela permet d’étendre son réseau de spécialistes dans un contexte plus sécurisé que twitter.
Preuve du succès rencontré, en deux ans, l’application a enregistré plus de 15.000 médecins et 6.000 autres professionnels de santé. Cinq à six mille d’entre eux l’utilisent quasi quotidiennement. 1 million de photos sont vues chaque semaine. C’est la seule application de partage de cas cliniques tout en Français. A télécharger sans hésitation.
Une récente levée de fonds devrait permettre à Medpics d’assurer sa pérennité et de continuer à se développer en trouvant les moyens de se rémunérer, avec des espaces de partage spécialisés (sponsorisés).

13 oct 2016

Medpics, partage de cas cliniques en images

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>