Bandeau haut pair
Twitter E-mail
17 Juin 2021

Cegedim Santé acquiert Médimust

0 commentaire

Annoncée ce 17 juin dans un communiqué, l’acquisition de Médimust permet à Cegedim Santé, l’activité de Cegedim dédiée à l’accompagnement des professionnels de santé et des patients, de se placer en numéro 1 du logiciel médical en France. L’entité Médimust reste préservée.

Faire entrer Médimust dans son giron, c’est une façon, pour Cegedim Santé d’élargir son réseau et d’étoffer son écosystème de solutions en santé.
Le principal atout de Médimust qui a séduit quelque 2.000 professionnels de santé libéraux (autant de spécialistes que de généralistes), c’est d’être simple d’utilisation, performant et ergonomique. (voir la fiche de Buzz Médecin).
Un logiciel sans histoire médiatique, utilisable à la fois sous les deux environnements Mac et sous PC, qui suit les évolutions réglementaires du forfait structure en fonction des besoins de ses utilisateurs. Mais préférait nouer des partenariats pour la télétransmission (Pyxvital), la compatibilité DMP (Efficience), et plus récemment la prise de RV en ligne (partenariat Doctolib).
Atout supplémentaire, la Banque Claude Bernard était déjà intégrée pour la partie LAP (Logiciel d'aide à la prescription) certifié et utilisée par la moitié du parc.
La labellisation e-santé lui a permis de se déployer dans des maisons et pôles de santé. Il s’installe en local et en réseau.
Si le fondateur Alain Adam part à l’occasion de la vente, l’équipe (15 personnes) basée près de Caen reste en place. « Rien n’est changé pour nos clients qui continueront à travailler en local, précise à Buzz Medecin Raphaël Ledormeur, responsable communication, il n’y a ni pression, ni urgence". Nul doute que personne ne veut recommencer les erreurs qui ont pu se produire lors de précédents rachats de logiciel .
A terme, les solutions interopérables de Cegedim Santé seront intégrées comme le module de facturation JFSE pour la télétransmission, Maiia pour la prise de rendez-vous et la téléconsultation et la base Claude Bernard sera déployée sur l’ensemble du parc.
Pour Médimust, qui testait une solution en ligne, l’entrée dans le groupe Cegedim donne accès aux serveurs HDS (hébergeurs de données de santé) de Cegedim.cloud.
« Médimust propose un logiciel simple associé à des fonctionnalités avancées. Pour notre croissance et pour améliorer le service rendu à nos clients, il était naturel de nous rapprocher d’un acteur majeur avec qui nous partageons la même vision de l'avenir », déclare dans le communiqué Thierry Lepinard, Directeur d’activité de Médimust.
La concentration du marché du logiciel médical entre quelques "acteurs majeurs" n'est pas terminée...

[Haut]
À propos de l’auteur


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *