Bandeau haut pair
Twitter E-mail
25 Mar 2013

Comment évaluer les apps médicales ?

0 commentaire

On a déjà connu ce problème quand les informations sur la santé sont arrivées en masse sur Internet. Comment allait-on distinguer l’information de qualité ? Qu’allait devenir la relation médecin patient ? Aujourd’hui qu’il existe 40.000 applications médicales disponibles pour les smartphones et les tablettes, voire 100.000 si l’on inclut la santé et le bien- être en général, ce souci récurrent de la qualité se déplace vers le nouveau marché de la santé mobile. Un marché qu’un rapport américain évalue à 25,6 milliards de dollars en 2017 (The mobile health global market report 2013-2017, mars 2013). Un marché qui comprend les dispositifs médicaux connectés. Ici on prend sa tension, là on mesure son poids et son rythme cardiaque, là on pré-diagnostique les otites, ailleurs on fait son analyse d’urine (l’appareil photo du smartphone analyse la couleur des languettes), etc.…Tout ça se vend sur Internet. Les médecins branchés attendent avec impatience l’ECG sur smartphone déjà en vente aux USA.
Alors que les dispositifs médicaux sont soumis à une réglementation contraignante, les apps surgissent de partout au point que la FDA (Food and drug administration) américaine a toujours une technologie de retard. Lorsque demain le patient va arriver avec ses mesures déjà faites, quel crédit leur apporter ?
Pour trouver une app médicale, le professionnel de santé se rend sur les stores d’Apple ou de Google qui ont aujourd’hui une catégorie « médecine » plus ou moins séparée du fourre-tout « forme et santé ». Les apps sont également triées en gratuites et payantes ce qui constitue un premier critère de sélection. Ensuite le nombre d’étoiles et les commentaires peuvent guider. Mais sans aucune garantie.

Des initiatives

C’est pourquoi, Buzz médecin propose, classées en cinq catégories, une sélection d’apps qui ont toutes été testées par des journalistes spécialisés ou des médecins, et que vous, médecins et professionnels de santé, pouvez continuer à commenter tout en en suggérant de nouvelles. Nous nous efforçons de dégager les points importants : la présentation et l'ergonomie, la fréquence de mise à jour et la qualité de l'auteur, et finalement le rapport qualité/prix par rapport aux concurrents. Buzz Médecin commence aussi à tester les matériels connectés (voir le test de la nouvelle balance de Withings).
Un nouveau site, dmd-sante.com, créé il y a quelques mois par deux médecins et un ingénieur en santé, s’est donné comme objectif ambitieux d’évaluer et labelliser les applications, qu’elles soient destinées au grand public ou aux professionnels. Une liste de  13 critères ont été définis ce qui permet à une équipe de testeurs bénévoles (médecins généralistes et spécialistes, et un pharmacien, agés en moyenne d’une trentaine d’années) de noter les applications. Celles qui ont plus de 16 sont recommandées par le site. Il y en a déjà 80 au total à destination des professionnels. Elles devraient être 180 pour la prochaine version du site qui sort à la mi-mai.
 

[Haut]
À propos de l’auteur


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *