Calendrier

mars 2014
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives quotidiennes : 20 mars 2014

Biologie médicale : PAD, une application smartphone pour le suivi des prélèvements à domicile

Fondée en avril 2013, la société Sil-Lab entend innover dans le domaine de l’informatique pour les laboratoires d’analyse en accompagnant la prise en charge des prélèvements biologiques à domicile

Avec le processus d’accréditation, le laboratoire de biologie doit récupérer l’identité du patient, son numéro de sécurité sociale, sa date de naissance, mais également l’identité du préleveur et la date et de l’heure de prélèvement. De plus, depuis le 1er janvier 2014, les laboratoires de biologie médicale sont évalués selon la version 2012 de la norme ISO 15189, une version qui a notamment de nouvelles exigences de traçabilité des prélèvements à domicile.
C’est pourquoi, en tant qu’ancien directeur des services informatiques du groupe Cerba, Serge Payeur s’est dit qu’il y avait encore quelque chose à faire pour innover dans le domaine de la biologie. Et de créer Sil-Lab dont le premier produit est une application smartphone à destination des infirmiers libéraux qui effectuent les prélèvements à domicile, soit 25% de l’activité des laboratoires privés (avec des pics à 80% en zone rurale).

Au lieu de remplir les fiches de suivi qui leur étaient demandées, les préleveurs se connectent sur un site (logi in/mot de passe) et flashent le QR Code préalablement reçu par le patient (par courrier spécifique ou avec l’envoi des précédents résultats). Cette opération ouvre une fiche patient et authentifie le patient. L’ordonnance peut être photographiée pour être ajoutée dans le dossier si elle n’y est pas ; l’infirmier note le nombre de tubes, scanne leur code barre, choisit le nom des analyses à faire (ordre alphabétique, c’est la partie qui nous a semblé la moins pratique de l’application) et colle les étiquettes sur les tubes. Les informations sont recueillies sur le site de Sil-Lab (hébergé par l’hébergeur de données de santé, Navaho) qui les transmet au laboratoire concerné. Celui-ci peut commencer à préparer l’arrivée des tubes sans attendre leur retour physiques. L’infirmier télécharge l’application gratuitement et dans certains cas, le laboratoire peut même lui procurer le smartphone.

 

Le laboratoire est facturé par Sil-Lab, 40 cts le premier dossier transmis avec un tarif dégressif en fonction du volume. Sil-Lab noue actuellement des partenariats avec les éditeurs de logiciels pour laboratoire pour qu’ils intégrent son application.
L’application a été développée pour iPhone puis sera portée sur les smartphones Android et les Windows Phone

Voir la video