sephira intellio
Suivre l'actu du blog
Calendrier
février 2019
L Ma Me J V S D
« jan    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

Téléservices : dernier week-end pour se connecter ?

C’est ce dimanche 30 septembre, la date limite pour s’inscrire aux téléservices de l’assurance maladie et obtenir, si l’on télétransmet en outre 66% des FSE, la totalité des 75 points (525 euros) prévus par la Convention 2012 pour l’ « organisation du cabinet ».
On peut se lancer et suivre la procédure indiquée sur le site ameli. On lira certes avec inquiétude sur le forum Fulmedico, les mésaventures de certains confrères notamment avec des Mac . Tout en sachant que la hotline informatique de la CNAM,( 0811 709 710, coût d’un appel local) assure (après 4 mn d’attente le vendredi à 10h26) que tout se passe très bien, si tous « les prérequis sont respectés ». Le week-end, de toute façon, pas question de les avoir en ligne car ce service est ouvert de 8h à 18h du lundi au vendredi. Sur sa lettre, « Espace Généraliste » conseille carrément aux médecins retardataires de se rendre chez un confrère chez qui ça marche déjà, avec sa CPS et une carte Vitale, pour faire une déclaration de médecin traitant en ligne, c’est le service le plus rapide.
Combien êtes-vous de médecins dans ce cas ? Malgré nos demandes répétées depuis dix jours, il n’a pas été possible d’obtenir auprès du service de presse de la CNAM, la moindre statistique concernant le taux de connexions aux téléservices. L’information est-elle trop sensible pour être diffusée ? Difficile de joindre les conseillers informatiques service (les CIS) des CPAM de moins en moins accessibles en direct (ah le 36 46…). Après différentes tentatives, ce n’est qu’auprès de celle d’Annecy, que Buzz-Medecin a obtenu un bilan local chiffré. Au 31 août, sur les 1294 médecins généralistes et spécialistes de Haute Savoie, qui ont tous été contactés par l’un des quatre CIS dédiés, il y avait 735 utilisateurs des téléservices, soit 56,80% dont 20,25% d’utilisateurs de la DMT. Une progression accélérée par la Convention 2012. Les AAT sont passées de 4,63% en janvier à 10,16% fin août. L’enjeu pour les CIS est maintenant de « booster » l’utilisation.

Ce qui freine

Devraient aider les intégrations dans les logiciels métiers réalisées par les éditeurs qui font gagner du temps au médecin. Une dizaine de logiciels intègrent déjà un ou deux téléservices (voir le site du CNDA). Dix huit sont encours d’intégration. Notamment pour les AAT qui prennent encore 2 minutes en ligne contre 15 secondes sur papier. Le deuxième facteur, c’est l’amélioration de l’ergonomie des services offerts par la CNAM (au début, l’envoi d’une AAT en ligne prenait 6 minutes !). Enfin, il reste des problèmes techniques ralentisseurs comme les blocages avec les Mac (deux à trois déplacements du CIS chez le médecin) ou le fait que l’informatique de la CNAM n’a pas fini d’intégrer le RPPS et utilise toujours le numéro Adeli. Ce qui impose d’en créer un ( !) pour les jeunes médecins qui s’installent avec la ferme volonté de tout numériser et ne parviennent pas à télétransmettre avec leur CPS 3 flambant neuf. Ce sera fait avant la fin de l’année, c’est promis. A fond, la Caisse.
M.-F.P.
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>