Bandeau haut pair
Twitter E-mail
28 Mai 2021

Vaccination Covid : qui en fera le plus ?

0 commentaire

Enjeu de santé publique, la vaccination contre le Covid 19 est devenue un enjeu politique et aussi dans les coulisses, un enjeu de pouvoir. Quand Doctolib lance le 28 avril sur son site la rubrique Défi vaccination pour suivre au jour le jour les avancées de la vaccination en chiffres, la CNAM met en ligne ce 28 mai à 12h30 Data vaccin Covid pour visualiser la couverture vaccinale contre la Covid 19 en France…

Au cas où vous ne vous en seriez pas aperçu, les ministres de la Macronie, depuis les débuts de la pandémie, au-delà de la nécessaire mobilisation générale, ont cherché des sujets Covid pour exister et faire parler de leur action. Et il n’y a pas besoin d’être ministre des Solidarités et de la Santé pour cela. On peut demander aux fonctionnaires d’aller participer au contact tracing, on peut offrir des masques transparents aux personnel des crèches pour que les plus petits continuent à voir des visages, on peut prêter ses locaux pour installer des vaccinodromes, on peut élaborer une stratégie de vaccination en entreprise, etc.
Si vous êtes chargé de la transition numérique, comme Cédric O, vous allez faire développer une application de contact tracing qui fait un premier flop mais qui en ajoutant des fonctionnalités finira par devenir un succès dans sa version TousAntiCovid. Et avec TousAntiCovid carnet, l’application apparait de plus en plus pratique et utile (sinon indispensable, car le papier sera toujours admis) pour abriter le pass sanitaire. A partir du 9 juin, on y trouvera aussi TousAntiCovid Signal, pour mieux appréhender les risques de contamination dans les lieux tels que restaurants ouverts à partir de cette date. On scanne le QR code de l’endroit et vous recevez une notification si vous avez croisé une personne qui va se révéler positive par la suite.

Lorsque vous êtes directeur de l’Assurance Maladie, comme Nicolas Revel vous remboursez la téléconsultation à 100%, vous remboursez les tests antigéniques et PCR à 100% (la France est un des rares pays où se pratique cette gratuité et 88, 064 millions de tests antigéniques ont été validés entre le 1er mars 2020 et le 23 mai 2021). Thomas Fatome a pris sa suite le 17 août 2020 pour les débuts des campagnes de vaccination prise en charge à 100%..Tous ses agents sont mobilisés.
Et depuis le 13 mai 2020, quelque 16 millions de personnes ont été contactées dans le cadre du contact tracing.

La licorne Doctolib tire la couverture (médiatique) à elle

Mais Doctolib, licorne française, abondamment citée par les pouvoirs publics et à laquelle le gouvernement a confié (ainsi qu’à deux challengers, Maïa et Keldoc) les prises de rendez-vous de vaccination, tire aussi la couverture (médiatique) à elle. Pas moins de 4 points presse virtuels depuis un mois pour annoncer la mise en ligne sur son site de Défi Vaccination, les statistiques nationales de vaccination , « annoncer » le 6 mai que 25% des Français sont vaccinés et « annoncer » le 27 mai que tous les majeurs peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner à partir du 31 mai. A tel point que le journal « Le Monde » daté du vendredi 21 mai publie une enquête titrée à la Une « comment le Covid a rendu Doctolib hégémonique »

  Oups comme dirait Google quand il ne trouve pas la page…

La CNAM reprend la main sur la couverture vaccinale

A la CNAM, (simple coïncidence) les points presse virtuels se succèdent ; le 27 mai pour reprendre la main et présenter le téléservice qui permet de récupérer son attestation de vaccination certifiée avec QR code à imprimer ou à intégrer dans TousAntiCovid Carnet, attestation nécessaire pour se rendre à partir du 9 juin dans les lieux soumis au pass sanitaire et le 1er juillet pour les déplacements dans l’Union Européenne.
Le point presse du 28 mai , c’est la mise en ligne de Data vaccin Covid, qui visualise la couverture vaccinale contre la Covid en France. Mais avec une cartographie fine, à l’échelle départementale des populations vaccinées prises en charge, avec leurs pathologies, avec le type de vaccin employé, le lieu et la catégorie du vaccinateur.
Dans la logique de l’Open Data.

[Haut]
À propos de l’auteur


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *