Twitter E-mail

Echanges entre confrères : les messageries instantanées déploient leurs avantages

Plus simple à utiliser que la messagerie internet, convivial et dans l'air du temps, c’est le mode chat (tchat), c’est-à-dire la messagerie instantanée sécurisée sur ordinateur et application smartphone dont les offres se multiplient pour les communications entre professionnels de santé et la coordination entre professionnels. Avec à la clé des services d’adressage de patient.. Lire la suite →

Pharmagest devient Equasens : du logiciel pour les pharmacies à l’interopérabilité de l’écosystème santé

Le 28 mars 2022, le groupe Pharmagest a annoncé qu’il allait prendre le nom d’Equasens plus en adéquation avec ses nouvelles activités dans les établissements, les maisons de santé et les cabinets de médecins libéraux. L’occasion d’un événement organisé dans son siège à Villers-lès-Nancy. Et pour Buzz Médecin de découvrir ce groupe qui compte désormais.. Lire la suite →

Lifen, la communication sécurisée avec les confrères et les patients

Après avoir déployé sa solution dans plusieurs établissements hospitaliers publics et privés pour diffuser leurs comptes-rendus médicaux, Lifen propose aux médecins libéraux de simplifier et sécuriser les échanges médicaux de données de santé y compris, depuis cette année, avec leurs patients. La société vient d’intégrer la French Tech 120*. Ce que n’ont pas réussi jusqu’ici.. Lire la suite →

Apicrypt V2 rejoint l’espace de confiance MSSanté

A la veille de l’ouverture du salon HIT à la Porte de Versailles, l’APICEM vient, par un communiqué, de prendre acte de « la notification de son intégration à l’espace de confiance des opérateurs MSSanté » pour sa solution Apicrypt 2. C’est l’épilogue d’un long cheminement où l’ASIP Santé et l’APICEM se sont longtemps renvoyé.. Lire la suite →

Doc Consulte, plate-forme de relation médecins-patients, de l’échange de mail sécurisé à la téléconsultation

Les modalités de prise en charge de la télémédecine étant peu ou prou définies au sein du PLFSS 2018 (voir l’article 36 et le point de Buzz Médecin sur le sujet) avec l’ouverture prévue de négociations conventionnelles avant la fin de l’année, de nombreux acteurs se positionnent. Doc Consulte est de ceux là avec l’objectif.. Lire la suite →

Vik Sein, chatbot compagnon virtuel, dans le cancer du sein

Réalisation concrète de l'avancée de l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé, le chatbot Vik Sein accompagne les femmes atteintes de cancer du sein et leur entourage. Pharmacien, Benoit Brouard a commencé par réaliser des applications pour smartphone alors qu’il était encore interne… dont infectioguide. Voir l'article de 2013  Mais les applications ont moins.. Lire la suite →

APICEM obtient l’agrément hébergeur de données de santé pour Apicrypt 2

L'agrément HADS obtenu pour Apicrypt 2 marque-t-il la fin du feuilleton à rebondissement que nous jouent la SARL APICEM (ce n’est plus une association) et l’ASIP Santé, depuis deux ans, sur le thème de l’intégration d’Apicrypt, la messagerie sécurisée leader avec 70 000 utilisateurs revendiqués, dans l’espace de confiance MSSanté? Le « scoop » a.. Lire la suite →

Messageries sécurisées de santé : les usages en progression

L’utilisation d’une messagerie sécurisée devient obligatoire tant pour les hôpitaux encouragés par la DGOS que pour les médecins libéraux qui veulent toucher pour 2017 l’intégralité du 1er volet du forfait structure (1225 euros) de la nouvelle convention. Un sujet d’actualité pour le salon HIT dans le cadre de la Paris Healthcare Week (16-18 mai) avec.. Lire la suite →

Echanges de santé sécurisés : MSSanté sur la voie du succès ?

  Michel Gagneux, directeur de l’ASIP Santé, veut y croire : « Nous sommes en train tous ensemble de réussir ». La conférence de presse qui s’est tenue le 25 mai sur le stand de l’ASIP Santé dans le cadre de la Paris Healthcare Week, a en tout cas réuni les principaux acteurs du déploiement.. Lire la suite →

Baromètre eVidal-CNOM : 65% des médecins utilisent leur smartphone pour prescrire

La quatrième vague du Baromètre Vidal-CNOM sur les usages numériques en santé (novembre 2015) vient de livrer ses résultats : 85% des médecins sont équipés d’un smartphone (60% iPhone, en baisse et 35% Android en hausse) dont ils se servent à 65% pour prescrire (informations sur un médicament ou une stratégie thérapeutique) contre 35% en.. Lire la suite →