Twitter E-mail

Logiciel référencé Ségur : l’obligation n’est qu’en 2023 et une 2e session est en cours

Les éditeurs de logiciels de gestion de cabinet non encore référencés Ségur se sont inscrits pour la 2ème session, en cours jusqu’à fin avril 2023. Si les utilisateurs des 14 logiciels référencés doivent passer commande avant le 30 novembre, tous les médecins doivent savoir que ce n’est qu’en 2023 qu’il sera indispensable d’utiliser un logiciel.. Lire la suite →

Ségur numérique : réouverture du guichet référencement pour les logiciels des médecins de ville, médecins spécialistes compris

 Comme annoncé, l’Agence du Numérique en Santé prolonge ce 10 octobre le dispositif de référencement Médecins de Ville pour permettre aux éditeurs de logiciels non encore référencés de déposer un dossier pour valider leur conformité «Ségur». Le tour des logiciels de médecins spécialistes, viendra le 2 novembre, sans obligation de développer un VSM (Volet de.. Lire la suite →

Ségur numérique : les médecins ont jusqu’au 30 novembre pour commander leur logiciel référencé

Les médecins généralistes et spécialistes ont jusqu’au 30 novembre pour commander aux éditeurs la version « référencée Ségur » de leur logiciel, rappelle l’Agence du numérique en santé dans une communiqué publié sur son site. Ce qui leur permettra de bénéficier des financements du Ségur numérique et de « sécuriser » leur forfait structure 2022.. Lire la suite →

Commande des mises à jour logicielles « Ségur » : la date limite repoussée au 30 novembre 2022

L’Agence du numérique en santé (ANS) annonce dans un communiqué du 27 juin que la date limite de recueil de commandes des professionnels de santé pour les mises à jour « Ségur » est désormais fixée au 30 novembre (au lieu du 15 juillet). La date limite d’installation des logiciels « Ségur » est ainsi.. Lire la suite →

Medistory et Crossway, les premiers logiciels médecins référencés Ségur arrivent.

Prokov Editions (groupe Equasens) a été le premier à annoncer l’obtention du référencement Ségur le 30 mai pour Médistory 4, bientôt suivi le 7 juin par Cegedim Santé pour Crossway 24. et le 13 juin par CompugroupMedical pour Hellodoc. Après cette étape, les médecins doivent demander la mise à jour à leur éditeur. Les éditeurs.. Lire la suite →

Pharmagest devient Equasens : du logiciel pour les pharmacies à l’interopérabilité de l’écosystème santé

Le 28 mars 2022, le groupe Pharmagest a annoncé qu’il allait prendre le nom d’Equasens plus en adéquation avec ses nouvelles activités dans les établissements, les maisons de santé et les cabinets de médecins libéraux. L’occasion d’un événement organisé dans son siège à Villers-lès-Nancy. Et pour Buzz Médecin de découvrir ce groupe qui compte désormais.. Lire la suite →

2022 : une année décisive pour le numérique en santé

Le 6ème Conseil du numérique en santé qui s’est tenu le jeudi 16 décembre a fait le bilan des six derniers mois de la Délégation du numérique en santé. L’ouverture de Mon Espace Santé qui débute en janvier par des envois de courriers/mails aux assurés sera la grande affaire de 2022 . L’assurance Maladie a.. Lire la suite →

Les professionnels de santé sont-ils prêts pour le Ségur du numérique en santé ?

 A l’approche de l’ouverture à tous les patients de Mon Espace Santé, Cegedim Santé a sorti les résultats d’une étude commandée à CSA (aout 2021) pour comprendre dans quelle mesure les professionnels de santé se sont appropriés les outils numériques dans le contexte de la pandémie Covid et évaluer leurs besoins d’accompagnement. Le sondage réalisé.. Lire la suite →

Le groupe DL Software acquiert Sephira

Le groupe DL Software qui regroupe 18 sociétés spécialisés dans les logiciels métiers annonce l’acquisition de Sephira, spécialisé dans la gestion des feuilles de soins des professionnels de santé. Une page se tourne pour Daniel Israël, le fondateur en 1998 au Mans, de Sephira et de son produit phare le terminal Intellio. Une belle réussite.. Lire la suite →

La Cour des comptes recommande d’accélérer l’utilisation de la e-prescription

Dans son dernier rapport Sécurité Sociale 2021 rendu public le 5 octobre, la Cour des comptes tacle le retard pris par la France en matière de prescription électronique. Car la dématérialisation des prescriptions pourrait procurer des « gains d’efficience considérables à nos systèmes de santé et d’assurance maladie ». « De fortes attentes à l’égard.. Lire la suite →