Bandeau haut pair
Twitter E-mail

Doctolib Médecin  

Logiciel Doctolib Médecin (Doctolib, 2021)
Diffusion Lancé le 3 mars 2021.  2300 médecins libéraux (généralistes et spécialistes) utilisateurs.  1608 médecins en télétransmission (chiffre GIE SESAM Vitale 31/08/ 2022) et 442 avec Doctolib app
Cible potentielle : les médecins libéraux utilisant l'agenda Doctolib Patient (prise de RDV) qui est un préalable nécessaire. Une version kiné est en cours.
Navigateurs et plate-forme Logiciel en SAS pour tous les navigateurs
Accès à l’information et interface de consultation Pré-accueil en ligne rempli par le patient (si nouveau patient) depuis son espace sur Doctolib Patient.
Interface aérée et simple . Accès rapide aux informations importantes
Tout à l'écran divisé en quatre parties : contexte du patient, historique (fil chronologique avec recherche), observation médicale avec maquettes fournies ou paramétrées (ce qui permet de structurer les données), espace de consultation pour création des différents types de prescription, courriers, certificats, conseils à imprimer, CERFA préremplis, On peut cacher l'historique pour travailler sur deux volets.
Pendant la consultation on fait défiler plusieurs items tels que vaccination, données de suivi etc. On coche les mesures utiles au suivi et on peut afficher les graphiques correspondants.
La conclusion de la consultation en donnera le titre à faire apparaitre  dans l'historique.
Codage à la volée avec CISP et CIM 10 simplifiée (accès par début de mot ou synonyme)
Une fonction ajouter des documents au dossier permet d'intégrer une photo prise avec un smartphone via l'app Doctolib. Fonction export du dossier pour Volet de synthèse médicale (VSM)
DMP compatibilité  DMP V2 avec iCanopée
Aide à la prescription LAP Certifiée intégration avec Vidal expert. Bo.uton Renouveller et possibilité de mélanger deux ordonnances
Courriers/
Communication
 Editeur de texte intégré. Modèles et formulaires fournis.
Gestion intelligente des documents avec algorithme de reconnaissance de caractères. Classification assistée des documents ( résultats de biologie Hprim arrivant par Apicrypt ou MSSanté, par exemple). Photo depuis un smartphone (pas encore de scanner classique intégré).
Nouvel outil de coordination des soins Doctolib Team intégré dans l'agenda : messagerie entre PS ouverte à tous avec envoi possible de document dans l'espace patient.
Aide et formation Import des données historiques depuis l'ancien logiciel et formation sans frais. Consultant expert pour chaque praticien.
Aide en ligne dans le logiciel, ebooks et videos tutorielles. Assistance tél lundi-vendredi- 9h-18h.. Màj automatique.
Sécurité Certifié hébergeur de données de santé (HDS) avec AWS (Amazon Web Services)
Certification ISO 27001Encryptage des données de bout en bout par la solution Tanker (société qui a été rachetée par Doctolib) dont les clés de chiffrement sont stockées en France. Les données ne sont accessibles qu'aux PS autorisés.
Intégration d'Apicrypt et MSSanté
Une équipe de 100 personnes veillent à la cybersécurité.
Comptabilité Visualisation simple des factures télétransmises. Gestion recettes pour envoi à un comptable (format CSV)
Télétransmission 

 

Téléservices

Pour MacOS X et Windows, SV addendum 8
Avec Doctolib App pour iOS ou Android, solution mobile utilisable au cabinet (se synchronise avec le logiciel sur le poste de travail). SV cahier des charges 1.40.13.9. ADRi pour la vérification des droits . 1/3 payant  pour 100% ALD/maternité/téléconsultation
Complétée par Doctolib lecteur, petit lecteur CPS et Carte Vitale autonome connecté par Bluetooth ou USB.
INSi, IMTi, autres téléservices prévus
Prix 1620€/an en une seule fois soit 135 €/mois /médecin (mais avec la possibilité d'être remboursé au pro-rata en cas de désistement en cours d'année).  Abonnement Vidal gratuit la première année 27€/mois ensuite). Ou 149 €/mois/médecin sans engagement. L'installation, la formation, l'assistance et la maintenance sont comprises). Accès gratuit pour le secrétariat.
29 €/mois pour Doctolib Lecteur (réservé aux abonnés de Doctolib Medeci
Indispensable, l'abonnement à Doctolib Patient (agenda et prise de RDV) 129 €:mois/praticien avec un engagement de 12 mois ou 139 €/mois
En option, Doctolib Téléconsultation  79 €/mois
Récupération des données incluse (voir la rubrique)
La synthèse de Buzz Médecin Logiciel référencé Ségur le 11/07/2022
Avec ce logiciel, Doctolib pense apporter la révolution. Si l'on regarde de près plusieurs "nouveautés" existent déjà dans d'autres logiciels mais ne sont pas réunies dans un seul avec une interface aussi facile d'accès. Doctolib a pris ce qui semblait le meilleur en fonction des souhaits des médecins qui ont participé à sa co-construction (2000 médecins consultés). La start-up a mis ensuite les moyens et le résultat est fonctionnel et simple tout en étant résolument moderne et en pointe de la technologie (gestion intelligente des doc, Doctolib lecteur très pratique). Avec l'idée force de faire gagner du temps au médecin comme à la secrétaire. Doctolib souligne que l'abonnement est sans engagement.
Plusieurs développements qui manquaient au début de la commercialisation, ont été réalisés (compatibilité DMP, une partie des téléservices). AATi en cours d'homologation
Le gros avantage, c'est la parfaite intégration avec les autres services de Doctolib : un clic depuis l'agenda ouvre le dossier patient et la fenêtre téléconsultation s'incruste dans l'écran.
Prépare son label Maison et centre de santé pour 2023.
Contact www.doctolib.fr

En savoir plus sur l'éditeur

Copie d'écrans de Doctolib Medecin

29 Jan 2022

Doctolib Médecin

21 commentaires
21 réponses à Doctolib Médecin
  1. Merci pour votre site que je découvre bien trop tard ! Je publierai ici prochainement mon retour d’expérience avec Doctolib Pro, que je déconseille en l’état….
    (médecin généraliste)

    • Chose promise, chose due :

      Retour d’expérience Ségur de la santé : UBU au pays des médecins

      Nous sommes un cabinet de groupe de 4 médecins généralistes notre patientèle est commune aux 4 médecins, nous sommes tous libéraux, notre cabinet créé en 1993 est installé dans la banlieue nord de Strasbourg, notre patientèle est principalement composée de gens pauvres, voire d’exclus de la société, de travailleurs immigrés, de sans papiers, de clandestins. Nous l’avons choisi.

      Depuis plusieurs années nous sommes équipés en réseau et fonctionnons sur le logiciel médical de Prokov Editions : la suite Médistory 3. Qui répond parfaitement à nos besoins.

      En 2020, Prokov nous annonce une refonte complète de son logiciel de gestion des patients pour évoluer vers Médistory 4. Ils nous proposent de contacter notre installateur agréé pour faire évoluer notre base patients vers cette nouvelle version. Il faudra tout revoir et tout recomposer. L’installateur nous informe que Prokov a décidé de ne pas le rémunérer et que ses services seront à notre charge… Vu les prix proposés par Prokov (que nous estimons entre 12 0000 et 15 000€ TTC) nous décidons d’attendre avant de mettre notre logiciel à jour. Je suis client de Prokov depuis 1993, leur SAV est gratuit mais ils publient une mise à jour payante tous les trois ans environ.

      A la rentrée 2021 nous prenons connaissance des conclusions du Ségur de la Santé qui conditionne l’obtention de la prime ROSP de 2023 à la mise en place d’un logiciel agréé avant le 15 juillet 2022.

      Nous en étudions 2 :
      – Médistory 4
      – Doctolib Pro

      Vu le prix rédhibitoire de Médistory 4, Doctolib Pro semble plus intéressant….. D’autant plus que le cabinet utilise la gestion de leur agenda à partir d’Octobre 2021 et avec grande satisfaction bien que le service soit un peu cher (139€ TTC par mois et par médecin).

      Médistory dispose d’un service commercial à la soviétique : on doit chercher un installateur disponible, on doit fixer le cahier des charges avec lui, alors seulement on aura droit de savoir combien ça nous coutera, on doit le rémunérer et alors seulement on peut envisager la migration vers Médistory 4.

      Pour Doctolib, par contre, rien de tout ça, un service commercial hyper réactif, tout se fait dans le cloud, on paye un abonnement (1620€ TTC par an et par médecin la première année, 1944 les suivantes) et on a accès à leur logiciel de gestion de nos patients. Le problème est que Doctolib ne fait pas la facturation Sésam Vitale…

      Au vu de ces données, nous décidons en Décembre 2021, en l’état de ne pas nous conformer au Ségur de la santé et de faire une croix sur la prime ROSP pour 2023…..

      En Juin 2022 le service commercial de Doctolib nous informe que leur logiciel inclue désormais le service de facturation Sésam Vitale. Nous envisageons donc de passer chez eux, c’est signé le premier juillet 2022 et nous apprenons que le délai de mise en conformité est repoussé en novembre…..

      Il faut demander à Prokov édition de convertir notre base de données patient en format d’export pour Doctolib….. 960€ et trois semaines de délais…. Toujours pas d’installateur Médistory qui réponden au téléphone tellement ils sont débordés….

      Le premier Aout 2022, c’est le grand jour, nous commençons à utiliser Doctolib Pro !

      Après une semaine catastrophique, il est temps de tirer un bilan :

      1° Les points positifs de Doctolib :
      – Excellente gestion de l’agenda tant pour les médecins que pour les patients, un bug signalé et toujours pas corrigé
      – Excellent service commercial qui vous vend les logiciels et les services de manière idéale
      – Relativement bon service après vente, pas toujours très disponible mais correct
      – Mise à disposition des dossiers patients sur n’importe quelle plateforme et à n’importe quelle heure à condition d’avoir un accès Internet

      2° Les points négatifs de Doctolib Pro :
      1° Gestion des résultats Apicrypt
      Affichage :
      Le contraste du document consulté n’est pas assez important par rapport aux autres documents, du coup, on ne sait pas où on en est.
      La seule possibilité de tri est par ordre chronologique, pièces jointes ou non lus… Pas par ordre alphabétique, pas de possibilité de recherche par nom ou par mot clefs, ni dans les titres, ni dans les documents
      Une fois les documents intégrés dans le dossier, possibilité de recherche du document par mot clefs…. Mais uniquement dans le titre…..
      Gestion des résultats :
      Nous sommes un cabinet de groupe de 4 médecins généralistes notre patientèle est commune aux 4 médecins
      Depuis toujours, chacun des médecin vérifie les résultats de tous les patients avant que les secrétaires ne les classent dans le dossier du patient ce qui apporte une sécurité au regard de nos responsabilités déontologique, médicale, civile et pénale

      2° Gestion des consultations
      L’organisation des consultations est lourde et rigide, la rédaction d’ordonnance prend un temps fou en plus d’une analyse très rigide faite par le Vidal (module obligatoire et payant dès la deuxième année).
      Le module de traitement de texte est horrible : Le logiciel ne propose en fait que deux format de rédaction : Ordonnance avec correcteur médicaments et courrier, l’entête et le format d’impressions sont imposés, il n’y a que 6 tailles de caractères et 7 polices de caractères…. En matière de traitement de texte, c’est en dessous du minimum syndical, en 1982, mon premier Macintosh était nettement plus étoffé…

      3° Le module de facturation et de télétransmission
      Ça fonctionne et c’est déjà pas mal…. Par contre pour avoir un « brouillard de caisse » à intégrer au logiciel de compta, c’est beaucoup plus compliqué, il faut ruser.
      Le problème est que les situations particulières de facturation ne sont pas prévues ni prises en compte : c’est uniquement fait pour les patients bien référencés et à jour de leur droits…. Notre cabinet est justement spécialisé dans la prise en charge des clandestins, de ceux qui n’ont pas de droit à jour, des étrangers de passage qui demandent une feuille de soin papier pour se faire rembourser par la caisse de leur pays…. Impossible de sortir une feuille de soin papier sans numéro de sécu…. Que les étrangers et les clandestins n’ont évidemment pas….. Tout faire à la main et ça prend un temps fou en plus, impossible à comptabiliser….

      Réflexions après une semaine d’utilisation de Doctolib Pro :

      Je rappelle que je travaille sur des logiciels divers et variés depuis 1982, je ne suis pas un débutant en informatique.

      J’ai été choqué par la réponse faite par le SAV de Doctolib lorsque je leur ai fait part de nos difficultés à suivre les résultats Apicrypt : « Vous n’avez qu’à les suivre au quotidien ….. » puis (beaucoup plus tard) « On vous rappellera pour écouter vos propositions de modifications….. » Que dois-je répondre à Madame Dudule qui me demande si j’ai bien reçu le résultat de ses examens, que je n’arrive pas à trouver parce qu’ils datent d’il y a trois jours et que les quatre médecins du cabinet ne l’ont pas encore tous validé ? Nous reçevons plusieurs centaines de résultats par semaine…..

      Cette réponse a entraîné ma réflexion suivante : sur un point essentiel de notre pratique médicale, engageant notre responsabilité déontologique, médicale, civile et pénale, à savoir le traitement des résultats d’examens complémentaires, Doctolib semble non seulement ne pas vouloir répondre à nos difficultés mais au contraire nous demande d’adapter notre pratique, ignorant tout de nos contraintes.

      Deux hypothèses alors :
      – Soit ils sont totalement incompétents en matière de programmation, ce qui m’étonnerait de la part de gens capable de gérer les rendez-vous de vaccinations au niveau national
      – Soit les besoins des médecins généralistes de ville que nous sommes ne sont pas au centre de leurs préoccupations

      Pourtant, nous somme censés être leurs clients, qui payent cher leur accès au logiciel. J’ai en plus appris que l’Etat versait à Doctolib 280€ par médecin qui leur signait un bon de commande.

      A analyser justement leur logiciels je m’aperçois que leur cahier des charges n’est pas défini par les besoins des médecins de ville, il est défini par les énarques de l’avenue de Ségur et leurs cabinets conseils privés. Ce sont eux les vrais clients de Doctolib, et nous, les médecins, nous sommes des produits en plus de leur logiciel …..

      Au départ, leurs intentions semblaient louables : moderniser la gestion informatique de la médecine de ville en standardisant les logiciels médicaux. Je serais le premier à applaudir. Mais en confiant la définition du cahier des charges à des « spécialises » qu’ils soient énarques, informaticiens ou autres qui n’ont jamais pris en charge un patient en médecine de ville, on ne peut arriver qu’à des catastrophes au regard des besoins des praticiens. Surtout lorsque les patients sont extrêmement divers et variés.

      Mais dans quel logique alors faudrait-il que je paye 1944 € par an l’accès à un produit aussi défaillant au regard de mes besoins ? Et en plus que je participe gratuitement au développement de la version totalement inachevée de leur logiciel ? C’est pour moi le monde à l’envers. Mon petit neveu, étudiant en informatique de deuxième année, sort des logiciels plus efficaces que celui là…

      En conséquence, après une semaine d’utilisation et en concertation avec les médecins du cabinet et le secrétariat, nous avons décidé de revenir à notre ancien logiciel qui lui, continue de fonctionner parfaitement selon nos besoins….. Même s’il n’est pas agréé « Ségur de la santé »….
      (médecin généraliste)

      • Autre défaut rédhibitoire :4° Gestion des patients
        La seule recherche possible est l’ordre alphabétique : pas par date de naissance ni par date de dernière consultation et encore moins par motif de consultation, date de création de dossier ou par médecin consulté…. Bref, soit on se souvient précisément du nom du patient, soit on est perdu…. On pourrait chercher grâce à l’agenda et la date et l’heure de consultation, mais seulement pour les patients qui ont pris rendez-vous, les autres, tant pis…. En une semaine, j’ai ainsi perdu la trace d’une dizaine de patients…..
        (médecin généraliste)

  2. Après avoir été un bon moment chez un grand éditeur, j’ai été lassé de bug à répétitions, d’une hotline injoignable, d’absence de vraie nouveauté, et d’une lourdeur de maintenance informatique.
    Même si le logiciel est encore jeune et que des fonctions importantes manquent, c’est tout à fait utilisable dans de bonnes conditions. Il y a une vraie simplicité d’usage.
    L’accompagnement technique a été, pour ma part, très bien.
    J’ai l’impression d’un logiciel dynamique qui reste globalement à l’écoute des utilisateurs.
    (médecin généraliste, utilisateur)

  3. Très content de doctolib pour ma part.
    Les plus :
    interaction agenda – logiciel directe (prochain RDV : Me DuPONT ? un clic et j’ouvre son dossier…)
    tout est intégré : messagerie, vidal, etc…
    SAV extrêmement réactif
    partage de compte-rendu/courrier avec les confrères en un clic (donc pas besoin d’exporter le courrier vers la messagerie pour transmettre)
    partage de document (certificat/ordo) avec les patients en un clic en fin de cs (donc pas d’ordonnance à ressortir quand les patients rappellent parce qu’ils ont perdu leur ordonnance : c’est pour moi UN GROS PLUS)

    Les moins :
    le commercial référent change souvent, mais pour moi ce n’est pas un pb car le SAV est très réactif.

    Personnellement, après avoir utilisé plusieurs autres logiciels au quotidien pendant des mois/années, je suis très satisfait de celui-ci

    NB : et je précise être qq1 de très exigent avec mes outils informatiques.

    • Cher confrère
      Je veux bien croire que vous êtes exigeant. Mais il suffit d’aller voir les commentaires dans la communauté des utilisateurs pour comprendre qu’il est encore au statut de betatest. Des bugs et/ou des pannes quasiment tous les jours, des fonctions de base qui manquent, un traitement de texte rudimentaire..
      Mais tout dépend des fonctions que vous utilisez. Mais si on veut faire un peu plus que le minimum. Il n’est pas prêt. Même s’il n’y a pas de doute sur la capacité de cette entreprise à développer un bon produit dans quelques mois.

  4. une remarque aussi : DOCTOLIB ne permet pas de retrouver les archives médicales une fois qu’on part à la retraite, quand vous arrêterez l’abonnement on vous rendra l’ensemble des données, mais sous une forme qui n’est pas exploitable si on a par exemple une demande d’un patient pour récupérer des documents. Or l’archivage de 10 voire 30 ans reste une obligation.
    (médecin spécialiste)

  5. Un logiciel médecin que je ne conseille pas!
    Des promesses commerciales pour attirer mais aucun transfert de données digne de ce nom avec mon ancien logiciel: je dois refaire toutes les ordonnances enregistrées.
    Une Hot line qui ne résout aucun problème et qui se défausse en disant : on va régler le problème!
    Depuis 1 an, aucun geste commercial malgré tous ces problèmes de fonctionnement qui obèrent mon activité médicale quotidienne…
    (médecin généraliste, utilisateur)

  6. Utilisateur depuis 1 an, voici un petit retour d’expérience :

    Points globalement positifs :
    – Logiciel très ergonomique, agréable à utiliser, on trouve facilement ce que l’on cherche. Les principales fonctionnalités sont présentes et opérationnelles.
    – Logiciel « full web » permettant un accès à l’intégralité de ses dossiers depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet, et permettant de ne plus se soucier des sauvegardes.
    – Téléconsultation intégrée, qui fonctionne plutôt très bien.

    Points négatifs :
    – Logiciel encore jeune, on essuie toujours les plâtres mais il faut souligner une volonté marquée d’améliorer les choses et d’y impliquer les utilisateurs. Prix néanmoins toujours excessif à ce stade.
    – Intégration totale à l’Agenda Doctolib, offrant certes un bon confort pour les patients autonomes dans leur prise de RDV. Mais cet Agenda est devenu au fil des années une véritable usine à gaz, de plus en plus difficile à paramétrer, et avec de moins en moins de liberté. De surcroît, des « modérateurs » se permettent carrément de modifier à votre insu votre profil et les messages que vous adressez à vos patients. Enfin, beaucoup de problèmes d’identito-vigilance qui tardent à être corrigés (les RDV ne correspondent pas au patient qui consulte, dossiers en doublon). Bref, attention à ce gros point noir qui pour moi est l’un des plus rédhibitoires.

    Conclusion : je conseille à ceux qui hésitent d’attendre encore une meilleure maturité du produit, surtout s’ils utilisent un autre Agenda et qu’ils en sont satisfaits.

  7. J’ai eu le malheur de souscrire à l’abonnement Doctolib Médecin.
    Utilisateur de multiples logiciels , j’ai fait confiance à Doctolib et leur promesse de : Gain de temps, absence de Bug, simplicité.
    Que des problèmes: Import catastrophique. Lenteur du logiciel avec des journées en Décembre ou l’on ne pouvait pas se connecter. Pas de véritable intégration des téléservices mais un renvoi vers Ameli Pro ( Il a fallu 4 mois pour avoir l’IMTI). C’est vous même qui devez créer vos modèles de courrier. Impossible sans faire de multiples manoeuvres de transférer un courrier simplement vers MSSanté. Pas de service ALDI. Problème dans les retours Noemie.
    Je pense que l’équipe de Doctolib ne sait pas rendu compte de l’importance d’avoir un logiciel non aboutit. Jusqu’il y a peu , on ne pouvait pas ressortir le dossier médical d’un patient (super au niveau médicolégal.
    Il est vrai que le SAV vous répond vite mais n’apporte pas la solution ou vous répond: Ce logiciel n’est pas fini.
    Seul point positif: L’intégration à l’écosystème Doctolib ( Planining , téléconsultations).
    Prix: Cher .

    J’hésite à aller vers Weda, mais ce qui veut dire espérer un export correct de Doctolib et un import correct de Weda. De plus lorsque je me suis installé, j’avais contacté Weda qui à l’époque me proposait des frais de dossiers et d’inscriptions importants.

    Bref, malgré une très bonne communication Doctolib medecin est en Test et c’est nous qui payons les pots cassés au prix fort.

    (médecin spécialiste, utilisateur)

  8. Bonjour , j’ai travaillé en remplacement avec Dr sante je le trouvais pas rapport qualité prix mais gros inconvénient ,il n’est pas en ligne et aujourd’hui que je vais m’installer j’hésite entre doctolib et weda
    Les deux sont presque au même prix mais doctolib font installation gratuite et une année gratuite avec widal et poste assistante gratuit
    weda est plus cher, j’etais sur le point de prendre doctolib mais vos commentaires m’ont refroidi
    Est-ce qu ‘il y’a de nouvelles experiences qui pourraient m’aider à me decider

    Merci
    Pneumologue

  9. Je travaillais très bien sur weda jusqu à il y a 4 mois quand j ai eu la mauvaise idée de changer avec doctolib car il ma paraissait pratique de rentrer directement dans le dossier depuis l agenda et pratique pour la visio .

    Je me suis clairement fait avoir, on m a vendu un produit non fini , non abouti et surtout un produit qui nous rend vulnérable devant la loi en tant que détenteur des dossiers patients .

    Je ne vais pas évoquer ici les petits bugs quotidiens et le fait que le logiciel n ‘est vraiment pas abouti , que le module facturation a l’air d être conçu par des amateur et qu ‘il n y a aucune formation pour le logiciel .
    J’ai accepté dès le départ que celui ci va évoluer .

    Le plus grave est que 3 mois après la reprise des donnés ,les dossiers ne sont toujours pas sur doctolib , soit ils sont vides, parfois même pas de numero sécu et le peu des courriers importés est dans un format illisible. Impossible de travailler comme ça .
    Heureusement que j ‘étais en préavis avec WEDA pour accéder aux dossiers de mes patients .Si non, je me demande ce qui pourrait arriver si la justice avait saisi un dossier ou un patient /ayant droit aurait demandé le dossier alors qu’on a 8 jours pour lui rendre .

    J ‘ai résilié au bout de 3 mois , aucune réponse à ma lettre de résiliation malgré que le contrat prévoit un préavis de 15 jours. Après trois semaines de mails et d’appels téléphoniques on me confirme que mon contrat est résilié sans pouvoir me préciser quand l ‘export sera fait .
    Je songe sérieusement à faire appel au médiateur .

    (médecin généraliste, ex-utilisateur)

  10. Bonjour , je cherche une aide pour choisir un logiciel médical
    j’hésite entre Doctolib et Weda ? merci

  11. Je suis d’accord avec Romain Loeffler.

    Logiciel pas fini. Enormément de bugg et un service client à distance non fonctionnel.
    Je pense qu’il faut attendre qu’il finisse le logiciel. Pour l’instant on paie et on est encore beta testeur. Inadmissible!
    (médecin spécialiste, utilisatrice)

  12. Je suis généraliste et je travaille avec ce logiciel depuis 6 mois.
    Il est prometteur mais mais pour l’instant, pas du abouti. C’est une version beta au prix fort, j’ai aussi l’impression de payer très cher pour leur permettre de mettre au point leur logiciel.
    Il manque de nombreuses fonctionnalités, il est truffé de problèmes d’ergonomie et le module de prescription est assez mauvais avec des ordonnances plutôt moches au final. A titre d’exemple, 6 mois après la sortie, il est toujours impossible d’imprimer un dossier patient pour le remettre à l’intéressé !
    L’intégration du logiciel au module de prise de rendez vous Doctolib est assez pratique mais j’ai vraiment le sentiment de m’être un peu fait avoir

    Mon conseil : attendez un an pour vous engager.
    (médecin généraliste, utilisateur)

  13. Bonjour,

    Petite précision concernant une éventuelle augmentation de prix, elles ne sont pas rétroactives, tout les praticiens qui s’abonnent à 129€ euros aujourd’hui continueront à payer ce prix même si ce dernier venait à augmenter, d’où l’intérêt de les rejoindre maintenant, les pionniers sont récompensés !

  14. J’utilise medaplix 6 fois moins cher et bcp mieux optimisé. Je comprend pas mes confreres qui acceptent de payer aussi cher, avec des augmentations de tarifs à prévoir. Par contre ce sont des pros du marketing. Les médecins sont en train de se tirer une balle dans le pied en créant un monopole doctolib

  15. Je teste depuis une semaine.

    Ça sent l’évolution de rupture, mais pour l’instant j’ai vraiment le sentiment d’essuyer les plâtres :
    – Quelques bugs dont certains sont vraiment problématiques (non reconnaissance des enfants sur la carte vitale de leurs parents, facturation via smartphone non fonctionnelle)
    – Pas de module pour la gestion des vaccinations
    – Le module permettant le suivi des mesures est minimaliste (on ne peut pas dater une mesure !)
    – Le profil du patient (antécédents) est minimaliste, inadapté si vous aimez avoir des informations exhaustives et bien ordonnées
    – Pas de télédéclaration ni de cerfas depuis le logiciel (il faut aller sur amelipro)
    Par ailleurs la reprise des données (depuis DrSanté pour moi) est de mauvaise qualité (pas de pièces jointes, toutes les observations ne sont pas passées, les données de biométrie n’ont pas été intégrées).

    Le prix est également en rupture avec la concurrence : c’est très cher ! Clairement trop cher en l’état actuel du logiciel.

    Si je peux donner un conseil à ceux qui hésitent : attendez encore au moins quelques mois, pour l’instant cela ressemble davantage à une version bêta.
    (médecin généraliste)

    • Correction : la facturation via smartphone est finalement fonctionnelle, il semblerait qu’on ait oublié de me l’activer.

      Je maintiens cependant mon conseil d’attendre quelques mois pour envisager une transition.
      Quand les petits bugs seront corrigés, que Doctolib aura progressé dans la reprise des données, et que certaines fonctionnalités seront ajoutées (antécédents, suivi des mesures, suivi des vaccinations, téléservices), clairement il s’agira pour moi, de loin, du meilleur logiciel médical, surtout si vous utilisez déjà l’agenda Doctolib. Mais vous en paierez le prix !
      (médecin généraliste)


[top]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *