Bandeau haut pair
Twitter E-mail

Mon Espace Santé en pratique

Mon Espace Santé est ouvert depuis le 3 février 2022
Sa montée en charge sera progressive. Mais il fonctionne déjà

Pour le patient, c'est un carnet de santé. Côté professionnel de santé, il va reprende les grandes lignes de l'ancien DMP et devrait contribuer à la coordination des soins

Première étape : l'Activation

Chaque Français assuré peut déjà l'activer : demander un code provisoire sur le site en renseignant son numéro de sécurité sociale, le numéro de série de la carte Vitale. Le code arrive par SMS.
Ou attendre de recevoir un email ou un courrier de l’Assurance maladie (qui va en envoyer 65 millions d’ici fin mars) avec un code provisoire l’invitant à l’activer. Sans opposition exprimée, Mon Espace Santé sera ouvert par défaut au bout de six semaines.
Le patient a la main sur ses données de santé. Mais le professionnel de santé va l’alimenter automatiquement.
Ce sera progressif au fur et à mesure des mises à jour des logiciels métier vers des versions référencées Ségur. Mon Espace santé est accessible sur un ordinateur ou un smartphone ou une tablette (site responsive). Une application doit sortir courant 2022.
Les données sont hébergées en France sur des serveurs HDS dédiés (un dans l’Ouest, un dans le Nord) de prestataires de l’Assurance Maladie (Atos et Worldline à l’issue d’un appel d’offre)* Sur l’écran d’accueil, une barre de menu : accueil, profil médical, documents, messagerie

 

 

 

 

Disponible : Le Profil médical

A l’ouverture de Mon Espace Santé, c’est au patient de l’alimenter avec ses mesures (poids, taille;;), ses allergies, etc.
Une synthèse PDF automatique de ce profil médical est disponible pour partager ce document.
L’Assurance maladie transfère les données de l’Historique des remboursement 48h après l’activation de l’Espace. 

Disponible : Les documPortfolioents

Pour les 10 millions d'usagers du DMP, tous les documents présents sont basculés dans Mon Espace Santé.
Le patient peut ajouter lui -même par glisser déposer les PDF des documents en sa possession : ordonnances, des résultats d’analyse etc. ou en les prenant en photo depuis son smartphone. Il indique les PS qui ont accès à ses documents.
Alimentation automatique du carnet de vaccination Vaccin Covid

Tous les intervenants du parcours de soin ajouteront automatiquement les documents produits si leur logiciel est référencé Ségur.
-les résultats d’analyse des laboratoires (plusieurs logiciels déjà compatibles),
-les comptes rendus d’hospitalisation,
-la lettre de sortie (plusieurs logiciels déjà compatibles),
-les comptes-rendus de radiologie.
Pour les médecins libéraux, c’est le Volet de Synthèse Médical (VSM) qu’il est demandé d’alimenter dans le cadre de l’avenant 9 (automatique ou glisser déposer) .
Une copie des ordonnances sera automatiquement transférée avec un logiciel compatible e-prescription (prévu dans le référencement Ségur)
L’objectif est d’avoir un dossier médical complet d’ici fin 2023.
Paramétrages : le patient décide qui doit avoir accès et à quoi. Par défaut, il existe une fonction « bris de glace » pour les SAMU et les services d’urgence. Mais le patient peut décocher la case.
Ce que voit le médecin :
Le médecin autorisé voit le DMP, c'est à dire les documents, la synthèse du profil du patient, le VSM déposé par le médecin traitant.

Disponible : la Messagerie

L’adresse du patient prend la forme : identité@patient.mssante.fr
L’identité est le numéro de sécurité social.
Le patient ne peut envoyer de messages qu’aux médecins ou PS qui l’autorisent. Il devra donc attendre que ses médecins lui donnent leur adresse. L'ajout du carnet d'adresse de ces professionnels se fera au 2e trimestre.
D’ici la fin de 2022, tous les médecins auront une adresse MSSanté compatibles.
A ce stade, il s'agit donc de se familiariser avec l'outil. L'accélération des échanges, c'est pour la fin de l'année.
Notifications : Le patient peut décider de recevoir sur sa messagerie habituelle des notifications pour l'arrivée de nouveaux messages, de nouveaux documents ou d’alerte indiquant qu’un PS a consulté son Espace Santé (traçabilité)

Prévu 2ème-3 ème trimestre 2022 : l’agenda médical

 Il est alimenté par l'utilisateur et les services référencés qu'il a autorisé.
On pourra y indiquer les rappels de vaccins ou toutes les étapes médicales d’une grossesse.

Prévu 2ème-3ème trimestre : le catalogue de services

Il s'agit d'un catalogue d'applications et de services vérifiés et référencés par les pouvoirs publics. A  ce stade, il deviendra possible de récupérer des constantes des appareils médicaux connectés à partir d'applications compatibles.

*Chez ATOS sont stockés les messages, les maladies, les traitements, les allergies, les mesures. Chez Worldline sont stockés les documents, les vaccinations, l’historique des traitements, les informations sur l’entourage , les directives anticipées. On pourra lire avec profit les CGU 

En cas de problème, la ligne d'assistance est le  34 22, support par les agents de la CNAM

03 Feb 2022

Mon Espace Santé en pratique

0 commentaire