Bandeau haut pair
Twitter E-mail

Pyxistem

Un peu d'histoire

Créée en 1994 par deux ingénieurs de l’industrie, la société Pyxistem, spécialisée dans le conseil en ingénierie et les technologies de l’information, a eu pour première vocation de développer, avec le soutien de grandes écoles, des liens entre les écoles d’ingénieurs et le monde des entreprises. Avec des compétences dans la Conception Assistée par Ordinateur, le graphisme, le multimédia, les télétransmissions et réseaux, l’architectures d’applications de grande taille, elle commença par concevoir des logiciels techniques dédiés à la formation. A partir des années 2000, accompagnant la mise en place du système SESAM-Vitale, elle va progressivement se spécialiser dans le secteur de la santé, avec les module de télétransmission Pyxvital pour MacOS, Windows et Linux, Pyxbio pour les laboratoires d’analyse, etc.
Sa stratégie est de travailler avec des éditeurs de logiciel métier qui renoncent au développement et aux mises à jour de la partie SESAM-Vitale et intègrent son module de télétransmission Pyxvital pour les professionnels de santé. C’est le cas de quelques logiciels médicaux (éO, Hypermed, MediMust, etc.) et surtout de solutions pour les spécialistes (O Soft). Pyxistem propose aussi la télétransmission en mode web (utilisée par les logiciels en ligne Chorus et Medaplix). Le module peut aussi fonctionner de façon autonome. L’arrivée du paiement à la performance de la Convention 2012 avec obligation de se connecter aux téléservices de l’assurance maladie pour toucher les points « organisation du cabinet », l’ont amené à intégrer les dits téléservices dans Pyxvital. Cela simplifie la tâche des éditeurs qui n’auront plus qu’à faire un lien vers Pyxvital (en évitant si possible la relecture de la carte Vitale lors de l’accès aux téléservices).
Dans le même esprit, Pyxistem propose aux établissements PyxDMP homologué pour la consultation du DMP. Elle a également développé des solutions de télétransmissions pour tablette et smartphone (iOS et android).

En chiffres

La société (SAS), qui compte une dizaine de personnes a réalisé un chiffre d’affaire de 1,8 million € en 2010 et de 1,25 million € en 2011 avec un résultat de 419.000€. En 2014, le CA a presque atteint 2 millions €. Elle a racheté les activités télétransmissions de LogicMax, éditeur spécialisé en logiciels pour les paramédicaux.
site de l'éditeur
Logiciel édité : Pyxvital
 

28 fév 2013
Une réponse à Pyxistem
  1. Je suis sage femme libérale et avec ma collègue nous utilisions Logicmax jusqu’à ce que celui-ci soit racheté et que les prestations changent. Nous avons profité de ce moment pour basculer en dossier informatisé avec Weda, couplé à un nouveau logiciel de télétransmission Pyxvital. L’informatisation avec Weda est absolument géniale, mais concernant Pyxvital je le déconseille vivement à quiconque voudrait l’essayer. Lorsqu’il s’agit de passer une carte vitale et coter un acte, cela reste relativement simple et rapide. Bien qu’il soit dérangeant de ne pas pouvoir établir à l’avance une série d’actes pour une patiente donnée. Les 10 séances de rééducation périnéale par exemple doivent être cotées au coup par coup, avec nécessité d’entrer à chaque fois la date de prescription, l’identité du prescripteur, cocher ou non le tiers payant et la date de l’assurance maternité. Les véritables problèmes commencent lorsqu’une situation un peu particulière se présente et elles sont nombreuses. Tout d’abord, établir des feuilles des soins dégradées puis imprimer les justificatifs de télétransmission relève du parcours du combattant, l’interface du logiciel est très mal organisée, les messages d’erreur sont nombreux et non justifiés quand on veut coter des kilomètres associés à une visite, les bordereaux de lots dégradés doivent être imprimés immédiatement après la télétransmission sinon impossible de les retrouver. Ensuite, pour créer un patient grâce à une attestation papier et réaliser des fse dégradées, je n’y suis pas encore arrivée et me résout à faire des feuilles papier. Impossible également de modifier la nature du règlement si par erreur on a coché chèque au lieu d’espèces.
    A savoir également que la visibilité des cotations que l’on a réalisé n’est pas claire. Il n’est pas possible de sélectionner une patiente et de voir tout ce qui a été coté pour elle, ni de voir en détail la totalité des informations concernant une fse (nom, numéro de sécu, code organisme, nature de l’assurance +ou- date de maternité +ou- tiers payant, date de la prescription, prescripteur, date de l’acte, cotation de l’acte, cotation des kilomètres, nature du règlement). J’ai eu même quelques fse réalisées à domicile sur le lecteur sésam qui ne contiennent pas le nom de la patiente une fois déchargées sur pyxvital !
    Le logiciel Pyxvital est sensé travailler en synchronisation avec Weda, permettant de consulter sur Weda le journal des recettes, les retours Noémie et les versements des différents organismes de sécu. Seulement la synchronisation est défectueuse, certains retour Noémie n’apparaissent pas alors que la sécu m’a payé depuis plus d’un mois. Quelques soldes de fse apparaissent comme si la patiente m’avait payée et que j’avais eu à la fois un retour Noémie, donc considéré comme un trop perçu sur le journal des recettes alors qu’il n’en est rien.
    Et pour couronner le tout, un service dépannage qui ne m’apporte aucune réponse, qui constate à chaque fois que le logiciel commet des erreurs sans avoir de solution à me proposer. Beaucoup de perte de temps au téléphone pour rien, beaucoup de perte de temps à essayer d’utiliser ce logiciel, beaucoup de temps à finalement réaliser des feuilles papier quand je n’arrive à rien avec Pyxvital, beaucoup de temps à contrôler tous mes payements…

    Absolument cauchemardesque !!! Et je vais changer au plus vite !
    (sage-femme libérale, utilisatrice de Pyxvital)


[top]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>