Twitter E-mail

Softin Systèmes

Le Dr Jean-Michel Hertert, généraliste à Grenoble est le fondateur gérant de la SARL Softin Systèmes qu'il a crée en 2000 pour éditer et commercialiser les logiciels MagicMed et MagicGED. Son approche de la gestion automatisée des documents arrivant dans un cabinet médical était alors très innovante. Faisant appel à des prestataires informatiques pour le développement (mais dont l'un est à plein temps), la société tourne à trois à quatre personnes, le gérant, une secrétaire et un ingénieur. Outre les deux logiciels destinés aux médecins et établissements de soins, ses centres d'intérêt sont l'externalisation et l'hébergement des données (dossier HADS déposé avec un hébergeur).

Son chiffre d'affaires oscillant entre 45.000 et 60.000 € dans les années 2007-2009, avec toujours un résultat positif, a cru plus rapidement ces dernières années. Il a été de 140.000 € en 2011 avec un résultat de plus de 20.000 €. Un nouvelle politique de distribution devrait permettre d'augmenter une diffusion jusqu'ici limitée.

Logiciel édité :

 

15 oct 2012

Softin Systèmes

2 commentaires
2 réponses à Softin Systèmes
  1. Bonjour,

    Depuis deux ans, l’équipe de développement a changé, et de grandes améliorations ont été apportées au logiciel, tant en stabilité qu’en performances tout en ajoutant de nouvelles fonctionnalités. Bien que Softin soit un petit éditeur qui doit prioriser les évolutions, il reste à l’écoute des demandes de tous ses utilisateurs.

    Paul
    Développeur Softin

  2. docteur Falconet jean marc le 27 octobre 2013 le 9 h 27 min Répondre

    Logiciel magique du point de vue de la ged: véritable gain de temps et d’organisation du dossier médical. Helas rien n’est parfait et ce logiciel parait avoir une diffusion confidentielle avec peu de moyens et donc a des difficultés a suivre les rosp 1er défaut
    2eme défaut il n’y a pas d’aide en ligne ni d’aide sur papier. Tout se passe par téléphone et prise main par teamwiever. Heureusement cette aide est bien disponible.
    3eme défaut la comptabilité empruntée en partie a sv medoc est très succinte, notamment pour gérer les impayés. Mais on arrive à s’ en sortir.
    Au total un logiciel très agreable et intuitif, que j’aurais des regrets à quitter s’ il ne s’ adapte pas rapidement aux exigences de la cpam
    (médecin généraliste, utilisateur)


[top]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>