Twitter E-mail

Test de Dragon Medical Practice Edition 3

Dicter ses SMS ou ses mails, nombre d’entre nous l’ont déjà tenté sur leur smartphone avec pas mal d’aberrations à corriger ! Utiliser la dictée vocale sur son ordinateur pour un usage professionnel, c’est pourtant possible. Mais encore faut-il un outil professionnel. Le logiciel Dragon Medical Practice, dans sa 3ème version, présente de quoi réconcilier les dubitatifs avec la reconnaissance vocale. Non seulement le nombre d’erreurs se trouve très restreint, mais en outre la maîtrise du vocabulaire médical apparaît remarquable. Attention les résultats ne seront acquis qu’après entraînement. Essai sans les mains.

Sans beaucoup se tromper on peut dire que les études de médecine ne prédisposent guère à taper sur un clavier. Entrer des informations dans un dossier, écrire à un confrère… relève pour la plupart d’entre nous du parcours du combattant. Aussi pour quiconque n’a pas la chance de disposer d’une secrétaire médicale l’éditeur Nuance Healthcare propose un logiciel de reconnaissance vocale en temps réel : Dragon Medical Practice Edition. Le principe de base en est simple. Dès lors que se présente à l’écran une zone susceptible de contenir du texte (dossier patient, Word, e-mail …) il suffit de dicter via un micro. Le texte s’affiche instantanément à l’écran. Mais la perfection n’est pas du monde informatique. De même que pour dresser son chien le maître doit avoir précisément assimilé les ordres, l’utilisateur doit savoir parler à son logiciel.

L’installation

C’est dans cet esprit qu’à l’achat une formation téléphonique d’environ 2 heures peut être proposée au médecin. A moins d’être familier de ce type de logiciel il apparaît important d’y avoir recours. L’installation, à proprement parler, à partir du CD ou du téléchargement ne présente aucune difficulté tant elle est classique. En revanche, pour la suite rien d’intuitif. Ce qui n’a rien d’étonnant car, Dragon Medical Practice comme les « grands » logiciels tels que Word, Excel, Photoshop ou ceux à usage professionnel… requiert un compagnonnage pour en saisir le mode général de fonctionnement. Cette philosophie acquise, il devient possible de progresser via les outils, l’aide, etc. proposés dans la barre de commande.

Les premiers pas

 

 

 

 

Un ensemble oreillette-micro fourni (peu confortable) est branché en USB. A l’ouverture sur la barre, en haut, un symbole de micro. Rouge il est fermé, bleu en stand by (image 1 ci dessus), vert ouvert (image 1 bis ci dessus). La première étape est l’étalonnage de la voix de l’utilisateur à partir d’un texte proposé. Ceci réalisé les dictées peuvent commencer, en pensant à énoncer la ponctuation, les « à la ligne » et en apprenant au fur et à mesure les ordres (plusieurs dizaines). « Au travail » ouvre le micro, «au repos » le ferme. « Effacer ça » supprime la dernière saisie, « sélectionner xyz »permet d’apporter une modification à un mot ou à un groupe de mots.

Des ordres spécifiques permettent d’enregistrer dans Word par exemple

(image 2 ci-contre).
Très vite les problèmes se posent : changer un mot, faire un ajout, corriger une faute, souligner un mot…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le débutant aura souvent recours à l’aide (image 3 ci-dessus), au didacticiel ou au volet de références (image 4 ci-dessus) ouvert à demeure (s’il le souhaite) sur un côté de l’écran. Il y trouvera les ordres à énoncer précisément, de façon claire et liée. L’apprentissage commence. A l’usage Heureusement, il ne faut que quelques heures pour s’approprier les 20 ou 30 ordres basiques tels que « fin de ligne » ou « fin de document »pour déplacer le curseur, « reprendre à xyz » pour le positionner, etc.… Très vite aussi, on découvre que la fonction « sélectionner xyz » ouvre une boîte de dialogue.

Elle propose de multiples modifications à apporter à la sélection et les numérote. Il suffit alors de dire « prendre 3 » pour modifier la sélection. La retranscription ne pose guère de problèmes, si ce n’est des fautes d’accord avec un féminin, un pluriel ou pour un participe passé. Les termes scientifiques sont reconnus. Les difficultés que nous avons rencontrées concernent essentiellement les abréviations. Certes le dictionnaire de vocabulaire en connaît énormément, mais les décrypte inconstamment à leur énoncé les confondant parfois avec des mots courants.

 

 

L’éditeur y a pensé qui propose une fonction d’apprentissage (image 5 ci dessous) à la fois vocale et orthographique (image 6 ci-dessous).

 

 

 

 

 

 

Des avantages multiples

L’apport majeur de Dragon Medical Practice porte d’abord sur le gain de temps. Surtout pour quiconque tape à un doigt sur son clavier. Outre la saisie vocale du texte qui gagne en rapidité, le médecin utilisateur trouve dans Dragon Medical Practice Edition des outils accélérateurs. Par exemple, il est possible de créer une signature (image 7), un plan de courrier ou de dossier type… La souris se trouve délaissée de plus en plus souvent. Le logiciel permet de dicter dans n’importe quelle fenêtre prévue pour recevoir du texte. Citons par exemple les diverses cases du dossier médical informatisé, les formulaires administratifs accessibles par voie numérique, les e-mails ou du courrier. Si jamais un logiciel refuse le texte sous forme vocale, le logiciel propose une boîte de dictée dont le texte sera ensuite transféré d’un simple ordre (image 10).

Retrouvez les images 7 et 10 et toutes les images en grand dans la galerie.

L'avis de Buzz Medecin

Dragon Medical Practice est simplement étonnant par la qualité et la rapidité de saisie vocale des textes médicaux, quelle qu’en soit leur complexité. Malheureusement, il ne faut pas s’attendre à le manipuler correctement en quelques heures. Comptez de 2 à 4 semaines de pratique pour une navigation fluide dans son système, pour que les bons ordres et leur énoncé deviennent spontanés. C’est à ce prix que le gain de temps deviendra réel. L’utilisation d’un micro autre que le casque de standardiste fourni nous a semblé nécessaire en raison de son inconfort. Un micro cravate serait préférable, mais un Smartphone peut remplir cet office.

Dr Guy BENZADON

Dragon Medical Practice Edition 3, Distribué par Nuance Healthcare
Liste des revendeurs agréés sur www.nuance.fr/healthcare.Prix conseillé : 1095 euros

On a aimé :

Le gain de temps L’abandon du clavier et de la souris
La qualité de la reconnaissance vocale tant sur le vocabulaire usuel que scientifique
Les diverses aides incluses dans le logiciel

On a moins aimé :

Le prix qui fait peser la décision d'achat : il faut évaluer son temps de dictée journalier
L’indispensable persévérance pour l’apprentissage
Le micro-casque de standardiste.

26 oct 2015

Test de Dragon Medical Practice Edition 3

6 commentaires
6 réponses à Test de Dragon Medical Practice Edition 3
  1. j’ai une ecriture souvent illisible pour les pharmaciens , je suis pédiatre ,ce logiciel m’intéresse pour dicter mes ordonnances ; est ce intérressant
    merci

  2. bonjour

    moi j’ai acheté celui pour la pneumologie à plus de 1500 euros

    -incompatible avec mon ordinateur qui utilise Windows 10 : solution il faut payer un module de compatibilité pour Windows 10 qui coûte un peu plus de 350 euros (systeme 3.2 on me dit)

    – installation difficile (pourquoi ça ne m’étonne pas!) : solution il faut payer un professionnel pour paramétrer l’application à distance environ 75 euros.

    – installation sur un ordinateur moins performant (que j’utilise pour mes appareils respiratoires) système exploitation Windows 7; ça l’air de pas bien fonctionner!

    bref achat réalise en avril 2016, aucun courrier dicté avec ce système (nous sommes début octobre)!

    vous pouvez mesurer ma rage!!!

    in fine si on fait mise a jour Windows 10 + installation à distance ça fait 2000 euros!! (tellement enragée que je ne l’ai pas fait)

    l’ordinateur sous Windows 10 moisit donc dans un de mes placards; si quelqu’un est intéressé de me reprendre je suis preneuse.

    voila mon experience
    (médecin spécialiste)

  3. j’ai acheté pour 150 € dragon professionnel et j’ai rentré au fur et à mesure les termes médicaux, ce qui marche bien pour 150 € ….. au lieu de 1500 !

    • Avec dragon professionel, pouvez vous dicter directement dans votre logiciel medical svp? Javais la notion qu’il ny avait que la version medicale qui permettait de le faire.
      Cordialement,
      (médecin spécialiste)

  4. J’ai vu mon docteur utiliser Dragon Medical l’autre jour et il avait l’air parfaitement satisfait effectivement. Il m’a dit que ce n’était pas donné mais qu’il gagnait un temps fou avec !

  5. La formation dispensée au Dr Benzadon pour son test a été proposée par le partenaire certifié Nuance Oceatech. La certification est indispensable pour assurer à l’utilisateur la meilleure mise en route et le meilleur suivi.
    (Anne Durand-Badel, Nuance)


[top]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>