Bandeau haut impair
Twitter E-mail

Carte  bancaire au cabinet : comment et pourquoi s'équiper

27% des médecins proposent le paiement par carte à leurs patients. Une proportion somme toute modeste. Pourtant les médecins qui offrent ce services à leurs patients en tirent bien des avantages.

 

L’état des lieux

Les paiements par carte se multiplient y compris pour de petites sommes. En 2012, il y a eu près de 8 milliards de paiement effectués par les 60,6 millions de cartes bancaires délivrées en France…Dans les cabinets médicaux, le nombre de transactions a atteint 55, 9 millions en augmentation de 1,84 % par rapport à 2012. Le mouvement semble inexorable. Même si les médecins restent minoritairement équipés : ils étaient 27% en 2012 contre 26% en 2011 (chiffres du groupement Cartes bancaires), loin derrière les dentistes (58%).


 

 

 

 

 

 

 

C’est aussi une sécurité de paiement (le paiement est sécurisé à hauteur de 130 euros). Les urgentistes libéraux l’ont bien compris. Ils sont presque tous équipés. Les avantages ne manquent pas (voir plus loin). Certes, il faut louer un terminal et payer les frais bancaires (déductibles). Mais l’investissement se révèle rapidement rentable en gain de temps et diminution des impayés.

L’équipement : des terminaux à partir de 12 euros/mois

En fonction de l’équipement que vous avez déjà, vous avez le choix entre :

  • prendre un terminal bancaire fixe qui est le plus souvent loué via votre banquier (à partir de 12 euros/mois TTC avec engagement de 12 à 48 mois selon les banques et les services de maintenance inclus) . Avantage du terminal fixe, il est moins cher et s’il est relié au logiciel du patient, les encaissements arrivent directement dans le module de comptabilité. Vous pouvez l’ajouter à votre lecteur bi-fente utilisé pour la télétransmission et les téléservices, ce qui permet de faire fonctionner les deux en même temps : pendant que la carte Vitale du patient certifie la FSE, vous pouvez effectuer l’encaissement bancaire, d'où un gain de temps.
     
  • prendre un terminal multicartes fixe qui assure les deux transactions FSE et Carte Vitale (à partir de 19 euros/mois)

     

  • prendre un terminal multifonctions mobile (compter 30 euros/mois pour un EFT 930 ou bientôt un IWL 250, 35-38 euros/mois pour un modèle GPRS utilisable en visite pour le paiement bancaire). Les médecins disposant déjà des services d’Intellio, d’In'DI ou d’Ingenius pour la télétransmission peuvent ajouter le service bancaire moyennant le téléchargement d’un logiciel (payant). Ainsi, 28% des clients Intellio acceptent la carte bancaire (Sephira est d’ailleurs partenaire de plusieurs banques).

Dans tous les cas, il est conseillé d’avoir un service après-vente comprenant un échange standard sous 48h, qui est systématiquement proposé.
Reste le choix du mode de transmission soit par le réseau téléphonique (mode RTC avec coût pour les communications lors de l’interrogation de la banque), soit en mode IP en passant par la Box Internet (zéro coût de communication mais un supplément d’environ 10 euros sur la location)

Des frais bancaires au forfait ou réduits

Ces fameux frais bancaires supplémentaires, associés dans l’esprit du médecin à ceux versés par les commerçants, ont bien souvent constitué l’obstacle majeur au développement du paiement par carte dans les cabinets médicaux. Les médecins se voyaient proposer 1% de prélèvement et devaient négocier pour obtenir moins… Cet obstacle s’est sérieusement réduit. D’une part, ces frais eux mêmes ont baissé depuis le 1er octobre 2011. La CIP qui rémunère l’établissement bancaire a ainsi diminué du tiers (passant de 0,47 à 0,28%) en application d’une décision de l’autorité de la concurrence.
D’autre part, plusieurs banques proposent aujourd’hui des forfaits monétiques mensuels aux professionnels de santé. Voici quelques exemples d’offre :

  • A BNP Paribas, c’est 5 € pour les généralistes et 10 € pour les spécialistes ou c’est compris parfois dans les contrats Esprit libre Pro santé (par exemple 34 euros par mois comprenant la gestion du compte et les paiements bancaires). Offre TéPéo pour la location des terminaux. A noter, cette banque expérimente actuellement Mobo, un système d’encaissement des paiements bancaires sur mobile, pour les professionnels en déplacement. Une application de caisse est téléchargée sur le smartphone tandis qu’un mini-terminal de paiement connecté au mobile via Bluetooth lit la carte bancaire. Le patient reçoit son ticket par mail. Lancement prévu au second semestre de 2014.
  • Les caisses régionales du Crédit Agricole, dont la filiale Santeffi gère la location et la maintenance des terminaux, proposent depuis 18 mois un forfait monétique santé d’environ 7 euros/mois pour les médecins généralistes.
  • A la Société Générale, il existe depuis quelques années un forfait monétique de 15 euros/mois à l’intention des généralistes (jusqu’à 1000 transactions). Un conseiller fait un diagnostic pour trouver avec le médecin la meilleure formule dans le cadre de l’offre Progécarte et Progécarte santé avec une offre d’essai sur six mois.
  • Le réseau des caisses d’Epargne, conscient de la variété des besoins, a lancé cette année la plateforme Reposanté, pour ses clients professionnels de santé. Pour les aider à définir leurs besoins (mobilité ou non, bancaire ou non, etc.) et les diriger vers l’offre la plus adaptée avec un devis. Le forfait monétique débute à 15 euros/mois.

-
Par ailleurs le paiement sur smartphone a généré de nouvelles offres qui peuvent être intéressantes pour des encaissement occasionnels
Pay in touch propose ainsi un service sans engagement. Il faut acheter un terminal à 99 euros qui vient en appoint du lecteur Sesam Vitale. Les frais de transaction sont de 0,59% (non testé)

Les avantages

Les avantages selon le Dr Marcel Garrigou-Grandchamp (cellule juridique de la FMF) , qui propose la carte bancaire à ses patients depuis quelques années :

  • Paiement sécurisé à hauteur de 130 €,
  • Sécurité contre le vol
  • Remises automatiquement déposées sur le compte du médecin,
  • Commission commerçant déductible en frais professionnels sur la 2035,
  • Le terminal s’occupe de tout automatiquement (pas de chèque à endosser et surtout à aller déposer à la banque),
  • Le gain de temps par rapport au traitement des chèques permet au médecin de faire 1 à 2 consultations de plus par jour ce qui couvre largement le coût de la commission commerçant et de l’amortissement du matériel (acheté ou loué) ; les terminaux actuels fonctionnent en IP ce qui permet de s’affranchir des coûts téléphoniques. Sans compter les économies de déplacements pour aller à la banque souvent éloignée en milieu rural. A titre personnel , j’ai diminué par deux le nombre des chèques.
  • Mode de paiement accueilli favorablement par la clientèle et qui satisfait également le banquier du médecin. Un service à valeur ajouté pour les patients.
  • Pas de chèque de patient différé « docteur pouvez-vous déposer le chèque le ... » le couple télétransmission SV et CB permet au patient d’être remboursé avant d’être débité quand il présente au médecin une CB à débit différé.

 

Des solutions alternatives

Des solutions alternatives commencent à apparaitre qui utilisent un smartphone et un lecteur de carte bancaire léger et moins coûteux ( 99 euros ou moins). Pratique pour la mobilité. Le professionnel s'inscrit au service et télécharge une application sur son smartphone qui va communiquer par Bluetooth avec le lecteur,  Le patient introduit sa carte bancaire dans le lecteur, tape son code, valide la transaction. Le professionnel reçoit le virement sur son compte bancaire et paie une commission par transaction (forfaitaire ou au pourcentage). Il n'y a pas de ticket et ce n'est bien sûr pas en lien avec le logiciel de comptabilité de l'ordinateur. Il est préférable d'avoir un forfait mobile illimité pour les coûts des communications.

- offre payintouch  www.payintouch.com (avec des taux très bas)

- offre Paiement Pro d'Orange reservée à ses clients . voir l'article

- plusieurs banques mènent des expérimentations (Mobo chez BNP Paribas)

(27/01/2014) mis à jour le 11/07/2014

 

27 jan 2014

La carte bancaire au cabinet

5 commentaires
5 réponses à La carte bancaire au cabinet
  1. bonjour
    voici bientôt un an que j’utilise la solution par bluetooth « sum up » je touche du bois mais en dehors des cartes avances santé qui sont refusées, je n’ai jamais eu de problème.

    j’avais essayé « pay in touch » mais affiliation beaucoup plus complexe qu’avec celui ci et boitier plus cher!

    je ne vous parle pas de la galère avec le terminal classique pris avec la banque! au moins une fois par semaine il y avait un problème de transmission! toujours la galère pour trouver quelqu’un qui connait la solution entre l’opérateur internet et l’opérateur CB qui se rejetaient toujours mutuellement la faute! en plus numéro toujours surtaxé! attente interminable pour avoir quelqu’un bref…..

    voila mon expérience.
    (médecin spécialiste)

  2. bonjour,
    nous sommes plusieurs kiné dans un cabinet de groupe et nous nous demandions si il était possible d’avoir 1 TPE pour 5, sachant que nous avons des banques différentes et des comptes séparés..
    Merci

  3. Merci de toutes ses précisions.
    Je cherche quant à moi un lecteur qui fasse CB et Sesam-Vitale en un seul appareil et possible d’utilisation en visite (éventuellement avec des feuilles de soins pré-définies), que me conseillez vous ?
    (Médecin généraliste)

  4. La CB c’est du gagnant-gagnant-gagnant pour le trio médecin-patient-banquier !
    Personnellement je préfère un lecteur de CB distinct du lecteur SESAM-VTALE, j’ai placé un afficheur électronique dans la salle d’attente qui déroule un message précisant la façon de me joindre et se terminant par «préparez votre carte vitale», au début de la consultation j’ouvre le dossier avec la carte (cela permet de gagner le temps de lecture avant la facturation) à la fin de la consultation je lance la facturation et pendant le chiffrement, avec un lecteur distinct j’encaisse les honoraires au moyen du 2è lecteur réservé uniquement à la CB. Par ailleurs en cas de défaillance la 2è fonctionnalité est opérationnelle.
    (médecin généraliste)


[top]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>